1679 cm Robin Bénigne – Nicolin Anne

source: AD21 4E19 art. 19

Lan mil six cent soixante
et dix neuf, le vingt huitiesme jour du
mois doctobre apres midy pardevant le notaire
royal de la ville dauxonne soubsigné, et
en presence des tesmoins au bas nommés, ont
comparus en leurs personnes, Benigne
Robin, laboureur, aux granges proche auxonne
et Anne Nicolin, fille de Philibert Nicolin
jardinier, auxdites granges du corps de Claudine
Bizot ses pere et mere cy present, et lautorisant
dautre. Lesquelles, parties, des advis de leurs parens
et amys assemblés ont fait et font entre elles
les traite accord et … de mariage
suivants,
Asscavoir ils demeuront conjoint unis
et associes par ensemble suivant la generalle
coutume de ce pays et duché de Bourgogne
quest par moitie meubles, quils ont auront
et acquets quils feront pendant leur communauté
Demeure douhé la future espouze, sur les biens
du futur espoux d’un douhaire divis de la
somme de six livres chacun an racheptable
de celle de soixante livres a une fois.
Donnera ledit futur espoux a ladite future
espouse des bagues et joyaux jusque a la
somme de douze livres.
Se marie ledit futur espoux Pour tout et
un chacun ses biens et droits, en valleur
de la somme de, trois cent, livres, en
Pour meubles, meublants Bestiaux, et
autres bons, effets, veus et recogneux par
ladite future espouze et ses Parens qui s’en sont
contentés.
Prometent et seront tenus les pere et
mere de ladite future espouse de luy donner la veille de
ses nopces, un lit garny un coffre, linges
et habits, en valleur, de la somme de cent
livres.
Advenant le deces de lepoux avant celluy de
lespouse, elle, aura et emportera avant
partages, les habillements, servant, a sa personne

son lit garny avec ses joyaux ou pour
le tout la somme de soixante livres a
son choix.
Au semblables sy lespouze decede avant
lespoux, il aura et emportera avant
partage, les habillements servant a sa personne
et son lit garny ou pour iceux
pareille somme de soixante livres
a son choix.
Se reservent lesdits maries le pouvoir et
puissance de ce faire lun lautre, tout
traité donation et autres contract de
leurs biens comme bon leur semblera
Dont et du tout lesdits parties sont
contente promettent, se prendre, lun lautre
en foy et loyal mariage le plustot que
faire se porra, satisfaire au surplus a
… ce que dessus a peyne dinterrests
et pour seurté obligent leurs biens
Chancelerie & Renoncant & fait
& passé audit auxonne en presence de messir
François Suremain advocat a la cour et
Jean Carpet clerc audit lieu tesmoins, les
parties ne signent enquises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.