1681 cm Goilley Pierre – Regnier Michelle

source: AD21 4E20 art. 1bis Me Verdelet

Au nom de dieu amen lan mil six cent
quatre vingt un le deuxiesme jour du mois
de janvier apres midy au lie d’Auxonne en
lestude et pardevant le notaire tabellion royal et gardenotte
hereditaire deladite ville soussigné, et en presence des
tesmoins et au bas nommés, ont comparus en
leur personne Pierre Goilley fils de Jean Goilley et de
Jeanne Verretet ses pere et mere du village de
Flammerans dune part.
Michelle Regnier fille de feu Jean Regnier laboureur
audit Flammerans et de Thiennette Boudard ses pere
et mere; icelle Boudard cy presente et authorisant
quant a ce sadite fille dautre.
Lesquelles parties ainsy comparantes ont fait et
font entre eux de ladvis de leurs parents assembles
les traité du mariage et choses suivantes
a savoir que lesdits Pierre Goilley et Michelle Regnier
seront conjoints unis et associes par ensemble
suivant la generale coustume du paix et duche de
Bourgogne quest par moitié meubles quils ont et acquets
quils feront constant leur futur mariage.
Suivant laquelle coustume ladite future espouse sera
douhée sur les biens dudit futur en cas que douhaire
ayt lieu de la somme de trois livres de rente a
chacun an racheptable par les heritiers dicelluy
futur de la somme de cinquante livres, auquel
cas ladite somme demeurera propre et ancien
a ladite future espouse et aux siens, et au cas
douhaire divis exederoit le coutumier ledit
futur en a fait donnation a Icelle future
ay promis Jean Goilley

acceptant de lauthorité de sa mere laquelle il
promet faire insinuer a ses frais et despens
dans le temps de l’ordonance.
Donnera ledit futur espoux a ladite future des bagues
et joyaux pour le jour de la solenité des futures nopces
jusque a la somme de neuf livres qui demeureront
propre a ladite future espouse et aux siens.
Se marie ledit futur espoux pour la somme de cent
livres quil a consistant en argent et autres biens
effets provenant de ses espargnes, de laquelle somme
sera ameubly au profit de la communauté la somme
de quarante livres, et le surplus luy sortira et aux
biens nature dantien heritage tout ainsy et de mesme que
sy ladite somme avoit tronc ou double tronc en sa
famille.
Se marie pareillement ladite future pour ses droits
paternel eschus en quoy quils puissent consister et
pour ceux maternel a eschoir en advencement desquels
ladite Boudard luy donnera la somme de six vingt
livres tant en troussel, habits de nopces, et argent
qui sera paier la veille des futures nopces, sur
laquelle constitution ladite future espouse ameublira
au proffit de leur communauté la somme de
quarante livres, et le surplus luy
sortira et aux siens nature dantien heritage tout aussy
que sy ladite somme avoit fait tronc ou double
tronc en sa famille, laquelle somme de six vingt
est donné a ladite future par sadite mere tant pour
esgaller icelle future et ses autres freres et soeurs
que pour demeurer quitte par ladite Boudard de la

somme de soixante livres qui ont este
donnees a ladite future espouse par preciput par
leur testament et ordonnance de derniere volonté
par feu Jean Regnier son pere.
Donne en outre ladite Boudard mere de ladire future Espouse
de tenir lesdits futurs Espoux et Espouse
dans la maison ou elle reside pendant sa vye
durand seullement tant que pour raison de
ladite jouissance tant de ladite maison que des verger
et jardin dependance dicelle lesdits futurs en paye
aucunes choses quoy contre quoy ils entrediendront
lesquels … des meix maison, et verger
a leur frais et Despens.
Arriavnt le décès de ladite future Espouse avant
celuy dudit futur Espoux en ce cas ledit futur
aura et emportera les habillement servant a sa
personne avant partage chambre garnie ou pour
Icelle la somme de quarante livres outre ses
armes ou pour Icelles la somme de neuf livres
pour lesgalles aux Joiaux de lespouse.
Au semblable Sy Cest ledit futur qui decede le premier
en ce cas ladite future aura et Emportera avant
partage les habillements servant a sa Personne
Chambre garnie ou pour Icelle la somme de
quarante livres outre ses bagues et pour
Icelle la somme de neuf livres Et a son Choix.
Se reservent lesdits futurs Espoux et Espouse
toutes successions qui leur arriveront soit en ligne
direct ou Collateralle pour leur sortir chacun
en droit Soy nature d’antien.
Comme aussy le pouvoir et puissance de se
faire l’un au proffit de l’autre tout traités

donnation et autres actes de partie de leurs biens
ou du tout derogant pour ce regard a la coustume
le surplus du present traité demeure reglé suivant
ladite coutume.
Dont et du tout lesdites parties sont contantes et daccord
prometent respectivemznt y satisfaire Chacun
en droit soy, et se representer incessament en face de
nostre mere sainte Esglise pour y recevoir la
benediction le tout a peine dinterests et
despens pour seureté de quoy ils ont obligés
leurs biens Chancelerie et Renoncant et fait et passé audit
Auxonne en presence de Pierre Robardet du Boussard
cousin audit futur, Me jean Robardet procureur
d’office dudit Flammerans cousin dudit futur, Jean
Monin aussy parent dudit futur, François Regnier
frere deladite future espouse, Jean Goilley aussy frere
dudit futur, Pierre Monin Bediet aussy parent
dudit futur, honnorable Jean Garnier marchand audit
Auxonne amy desdites parties et Claude
Verdelet clerc audit lieu tesmoin et Ceux qui
ont sut signer se sont soubsigné les autres ont
declares ne le savoir faire de ce enquis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *