1684 cm Clerget Denis – Buisson Huguette

source: AD21 4E20 art. 2

Au nom de Dieu amen. L’an mil six cent
quatre vingt quatre le vingt cinquiesme jour du
mois d’apvril avant midy pardevant le notaire, tabellion royal
et gardenotte hereditaire residant a Auxonne soubsigné. En presence des
tesmoings au bas nommés. Ont comparus en leur personne
Denis Clerget fils de Alexandre Clerget laboureur a Mailly le Port
du corps de feue Magdelaine Vestel, ledit Clerget pere present et
authorisant quant a ce sondit fils d’unepart.
Hugette Buisson fille de fures Michel Buisson charpentier a Mailly
Chastel du corps de Jeannette Constatin ses pere et mere. Icelle
future suffizamment agée pour contracter mariage d’autre.
Lesquelles parties ainsy comparantes de ladvis de leurs parents
et amis assemblés ont faites et font entre eux les traités
de mariage et choses suivantes.
Assavoir que lesdits futurs espoux et espouze seront mariés
unis conjointe et associés par ensemble suivant la
generalle coustume du pais et Duché de Bourgogne quest par
moityé meubles quils ont auront et acquets quils
feront constant leur futur mariage.
Suivant laquelle coustume ladite future espouse sera douhée
sur les biens dudit futur espoux en cas que douhaire ayt lieu
que demeure reglé suivant icelle.
Donnera ledit futur espoux a ladite future espouse des bagues
et joiaux pour le jour des futures nopces jusque a la somme
de neuf livres.
Se marie ledit futur espoux pour ses droits maternel eschus
consistant la moitié d’une maison située au village de
Mailly lesglize en la vie courante dans laquelle il ny
a qu’un … , la moitié d’une grange ab…ages
avec les jardins … … … , et choses

en dependant … pour l’autre moityé avec la veuve Claude
Vestel, dans laquelle moityé de maison ledit futur espoux
naura que la moitié, lautre moitié appartenant a François
Clerget son frère avec lequel il en jouira en commun
au proffit desquels ledit Alexandre Clerget pere leur en
fait cession remise et transport pour en jouir des a present
en toutte propriété et usufruit, laquelle moityé de maison
a esté acquise par lesdits Clerget et Vestel mary et femme
pendant leur communauté de feu Sébastien Jovignot dudit
Mailly moyennant laquelle remise ainsy faites ledit Clerget
pere en demeure dechargé et particulierement des … et
des … qui demeureront a la charge desdits François
et Denis Clerget frères. Comme aussy pour ses espargnes
particulières sur laquelle constitution ledit futur ameublera
au proffit de la présente communauté la somme de quarente
livres, et le surplus sortira au proffit dudit futur
espoux et des siens nature dantien heritage, estant stipullé
entre lesdits Clerget frères que moyennant le susdit abandonneront
ainsy fait. Ils quittent et dechargent ledit Alexandre leur
pere de leurs droits maternels.
Et au regard deladite future espouse elle sest marié pour
ses biens paternel et maternel eschus consistant au
tier de la moityé d’une maison aussy située au village de
Mailly Chastel en la vie commune? indivise pour
lautre moityé avec Anthoine Constantin, duquel tier
ladite future espouse jouira des a present et par indivis
avec ses freres et soeurs. Ensemble pour son troussel et
habits, sur laquelle constitution, icelle fait en

ameublera aussy au proffit de la presente communauté la
somme de quarente livres, et le surplus luy en sortira
et aux siens nature d’antien.
Advenant la dissolution de la presente communauté par le deces
de l’un ou de l’autre des futurs espoux et espouse. En
ce cas le survivant d’iceux aura et emportera avant
tout partage les habillements servant a sa personne son
lit garny en lestat quil sera, … futurs joiaux ou
pour iceux neuf livres et a leur choix.
Se reservent les futurs espoux et espouse le pouvoir
et puissance de se faire l’un au proffit de l’autre tout traités
donnation testament ou autre actes de leur biens ainsy
que bon leur semblera.
Comme aussy que chacun desdits futurs paieront les debits
les debits quils pourront avoir contracter avant les
presentes sans que les biens de l’un puissent estre pris pour
le paiement des debits de l’autre.
Don et du tout les partyes sont contantes et daccord promettent
respectivement satisfaire a ce que dessus a peine d’interest et
despens mesme de se represente incessament en face de
nostre mere ste esglize pour y recevoir la bénédiction
nuptialle. Pour sureté dequoy ils en ont obligés leurs
biens Chancellerie fait et passé en presence de François
Clerget, Anthoine Constantin, Hilaire Jovignot, Claude
Porcherot, Hugues Buisson et plusieurs autres parents des
parties qui sont soubsignés avec Bénigne Verdelet clerc a Auxonne
les autres ayant déclarés ne le savoir de ce enquis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.