1684 cm Drouelle François – Godin Simonne

source: AD21 4E20 art. 2

Au nom de Dieu amen lan mil six cent
quatre vingt quatre le treiziesme jour de
febvrier apres midy par devant le notaie royal soubsigné
residant a Auxonne et en presence des tesmoings au bas
nommés, ont comparus en leurs personnes François
Drouelle fils de feu Jean Drouelle laboureur à Mailly
Chatel, et de Françoise Gavignet ses pere et mere. Icelle
Gavignet présente et autorisant quant a ce son fils
d’une part.
Simonne Godin fille de lautorité de Jean Godin laboureur
à Labergement, et de feue Pierrette Laurencet ses père et
mère d’autre. Lesquelles partyes ainsy comparantes de l’advis
de leurs parents et amis assemblés ont faict et font
entre eux les traités de mariage et choses suivantes.
A savoir que lesdits futurs espoux et espouse seront mariés
unis conjoints et associés par ensemble suivant la
coustume du pais et Duché de Bourgogne quest par
moitié meubles quils ont et acquets qu’ils feront
constant leur futur mariage.
Suivant laquelle coustume la future espouse sera douhée
sur les biens du futur espoux en cas que douaire
ayt lieu qui demeure reglé par la somme de vingt livres
qu’icelle future espouse … pouroit faire seullement sur
les biens dudit futur moyennant quoy elle a recourt au
douhaire coutumier, et ou il excederoit ledit coutumier
Icelluy Drouelle, en a fai donation a l’espouse acceptante
de lauthorité de son pere laquelle il promet faire insinuer
a ses frais et despends dans le temps de l’ordonnance.
Donnera ledit futur espoux a la future espouse des bagues
et joyaux pour le jour des noces jusque a la somme
de dix livres.
En faveur duquel present mariage ladite Gavignet mere

du futur luy a promit et constitué la somme
de trente livres pour les droits paternels dudit futur espoux
reglé par l’acte tutelaire fait apres le décès dudit feu
Drouelle père. Des habits nuptiaux sivant sa qualité
et de faire les frais du festin et outre ce de
luy donner les graines de deux journaux de terre qui seront
ensemensés tant de seigle, froment et avoine les graines
Desquils … a leur profit, sur laquelle constitution
il luy sortira audit futur espoux et aux siens la somme de
trente livres et nature dantien, et le surplus entrera au profit de ladite
communauté.
Et au regard de ladite future espouse ledit Godin pere luy
a promit et constitue un troussel en valleur de
soixante livres, des habits nuptiaux suivant sa condition
pour demeurer quitte par icelluy Godin et aux dits droits
maternel de la future que pour la … desdits …
… quelle luy a … , outre quoy Icelluy Godin pere
a promit de … a la future espouse le lendemain des
noces la moityé des fonds action consistant
en partye de maison, terre, et prairies situés au village
de Abergement et finage dudit lieu, lesquels fonds
seront partagé entre la future espouse, et Claude Godin
son frère, provenant de ladite
Laurencet leur mère. Lesquelles sortiront a ladite future espouse
et aux siens nature dantien heritage et au regard de la dite somme de
soixante livres, elle demeure confondu dans la communauté.
Arrivant le décès de ladite future espouse avant celuy dudit
futur espoux, en ce cas il aura et emportera avant
tout partage les habillements servant a sa personne son
lit garny en letat quil sera, avec dix livres pour
lesgalles aux joiaux de l’epouse.
Et sy c’est le futur espoux qui decede le premier
en ce cas ladite future espouse aura et prelevera
avant partage les habillements servant a sa personne
avec son lit garny en lestat quil sera, outre ses
bagues ou pour icelle dix livres et a son choix.
Se reservent lesdits futurs espoux et espouse le pouvoir et puissance
de se faire lun au proffit de lautre tout traités donnations
ou autres actes de leurs biens ainsy que bon leur semblera.
Se reservent en outre touttes successions qui leur adviendront
soit en ligne directe ou collateralle pour leur sortir chacun
en droit soy nature dantien.
Seront iceux futurs mariés acquités de tout debit
par leurs pere et mere jusque au jour du present mariage.
Dont et du tout les partyes sont contantes et d’accord
promettent respectivement satisfaire a ce que dessus …
ledits futurs de se representer incessament en face de
ste eglise pour y recevoir la bénédiction nuptialle le tout
a peinse d’interets en despens pour … dequoy ils en
ont obliger leurs biens chancellerie … fait et passé
audit Auxonne en presence de Claude Godin, Jean Bazenet
Jacques Gremeret, Claude Fourcault, et plusieurs autres
parents et amis des partyes qui se sont soubssgnés a l’égard
de ceux le sachant faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *