1686 cm Violon Claude – Bonvallot Antoinette

source: AD21 4E20 art. 3

Au nom de Dieu amen lan de
lincarnation d’Icelluy Courant mil six cent
quatre vingt six le troiziesme jour du mois daoust
avant midy au lieu dauxonne pardevant le notaire Royal
soubsigné et en presence des tesmoings enfin
nommés ont comparu en leur personnes Claude
Violon laboureur a attée d’une part.
Antoinette Bonvallot veuve de Philibert barbier manouvrier
audit attée dautrepart.
Lesqueles partyes ainsy Comparantes de ladvis de
leur parant et amis assemblés ont faicts et font
entre eux les traittés de mariage et Choses
suivantes:
Assavoir que lesdits futurs Espoux et Espouse
seront mariés unis Conjoints et associés par
ensemble suivant la generalle Coustume de ce
pays et Duché de Bourgogne qu’est par moityé meubles
quils ont et acquets quils feront Constant leur
futur mariage.
Suivant laquelle Coustume ladite future espouse
sera Douhée sur les biens dudit futur espoux en
Cas que Douhaire ayt lieu.
Donnera ledit Claude Violon a ladite Bonvallot
sa future Espouse des bagues et joiaux
pour le jour de la solemnité desdites futures nopces
jusque a la somme de huict livres.
Se marie ledit futur espoux pour tout ses biens

consistant en la moityé des meix maison scitués
au village de Lamarche en la Grange Rüe dudit
lieu, plus en meubles meublant et un journal
et demy de turquet le tout vü et recognu et
extime entre les partyes a la somme de
cinquante livres laquelle somme demeurant Confondu
dans la presente Communauté pour sortir nature
de meubles.
Et a legard de ladite moityé de maison elle sortira a
icelluy futur et aux siens nature dantien et lautre
moityé appartiendra aux enfants du premier lit dudit Vyolon.
Et au Regard de la future espouse elle s’est
pareillement mariée pour tous ses biens consistant
en meubles meublnats grains ensemmencés et non
ensemencer vu et recognu entre les partyes
et leurs amis communs, a la somme de cent
livres lesquels demeurent Confondu dans la
presente communauté comme aussy sest constituée
ladit future espouse la moityé des meix maisons
ou elle fait sa residance au village datté laquelle
moityé luy sortira et aux siens nature dantien
et pour le surplus il appartiendra aux enfants de la future espouse
De son premier mariage.
Et parce que lesdits futurs Espoux et Espouse ont
des enfants de leurs premiers mariages il est stupullé
qu’iceux seront nouris eslevé et entretenus aux frais
de la presente communauté tout autant de temps
quelle subsistera, A Condition quils travailleront
pour les biens et utillité d’Icelle Communauté avec
cette Condition que lesdits enfants ne pouront
pretendre lesdites nouriture et entretiens a moins
quils ne fassent leurs residance avec leursdits pere
et mere.

payeront les futurs Espoux et Espouse les
debtes quils peuvent debvoir sur leurs biens
propres et particuliers et notamments les
principaux de rentes quils doibvent sur leurs
fonds sans que Ceux de lun puissent estre pris
pour le payement des debtes de lautre.
Advenant la dissolution de la presente communauté
par le décès de lun ou de lautre des futurs maries
en ce cas le survivant d’Iceux aura et emportera
avant tout partage les habillements servant a sa
personne avec son lict garny en lestat quil sera
outre leurs bagues et Joiaux ou pour Iceux
la somme de huict livres et a leur Choix.
Se Reservent les futurs mariés le pouvoir et
puissance de se faire lun au profit de
lautre Tout traittés donnation ou autre
acte de leurs biens ainsy que bon leur semblera.
Sil se vend ou alliene quelque fond antien
appartenant a lun ou a lautre des futurs mariés
le remplacement sen fera la dissolution de la
presente Communauté advenant sur le plus Clair des
biens d’Icelle avant tout partage.
Dont et du Tout les partyes sont Contantes
et daccord promettent respectivement satisfaire a
ce que dessus et Notammant lesdits
futurs Espoux et Espouse de se representer
Incessament en face de nostre mere Ste esglise
pour y Recevoir la benediction Nuptialle le

Tout a peyne et depens pour seurté de quoy
ils en ont obligé leurs biens Chancelerie & renoncant
fait et passé audit auxonne en presence de Jean
Bonvallot pere de la future Denis Thielley oncle
du futur, jacques saulnay beaufrere dduit futur
Jean Bonvallot, Jean Jacquot qui cour, et Jean
Violon fils dudit futur espoux et benigne
Verdelet clerc audit lieu tesmoings comme aussy
en presence de Pierre Marpault et Claude taniere
le jeune tesmoings qui ont declare ne seavoir
signer de ce enquis a la Reserve dudit Jean Violon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *