1708 cm Clerc Claude – Merme Françoise

source: AD21 4E19 art. 26 Me Robardet

Lan mil sept cent huit le
vingt trois janvier apres midy
au lieu dauxonne en lestude et
pardevant le soubsigné notaire Royal y
residant Et en presence des tesmoins
au bas nommés ont comparus en leurs
personnes Claude Clerc fils de Mauris
Clerc laboureur a flammerans du corps de feue
Estiennette Robardet ses pere et mere
suffisament agée pour contracter
mariage et neanmoins procedent de
lauthorité dudit Clerc son pere
cy present et lauthorisant pour
ce present fait dune part. Et Françoise
Merme fille de feurent de François
Merme laboureur audit flammerans
du corps de Jacquette Robardet ses
pere et mere aussy suffisament
agée pour contracter mariage dautre
part.
Lesquelles parties de lavis de leurs
parens et amis cy present assembler
ont fait et font le traité de mariage
dont la teneur suit.
Seront Mariée les futurs espoux
et Espouze suivant la coutume de ce

Pays Et Duché de Bourgogne qu’est par
moityé meubles et acquets quils feront
et auront pendant leur futur mariage.
Suivant laquelle coutume laditte
future espouze sera douhée sur les biens
dudit futur espoux au cas que
douhaire ayt lieu de la somme de vingt
livres rachetable a une seulle fois.
Donnera ledit futur Espoux a ladite
future Espouze des bagues et joiaux pour
le jour de la celebration des futures nopces
en valleur de la somme de vingt deux
livres.
Se marie ledit futur Espoux
pour ses droits maternelle escheus concistant
en la somme de vingt livres suivant
quil est porté par lacte tutelaire fait
apres le décès de sa mere et en advencement
de ces paternelle ledit Mauris Clerc son
pere tousjour cy present luy constitue
en dotte et en advencement de son hoirie
la somme de cent trente livres
concistant en betail tant en chevaux
que meres vaches quil luy a delivré
dont il a dit estre contant et outre ce
promet encore ledit Mauris Clerc de
lhabillier d’habits nuptiaux et de faire les
frais de festain, de laquelle constitution
dotalle il en sortira audit futur Espoux
et aux Siens nature de propre et ancien
la somme de vingt livres et pour

Le surplus il demeurera
ameubly et confondu dans la communauté
bien entendu qu’au moyen de la
presente constitution ledit futur Espoux
tient et porte quitte sondit pere de laditte
somme de vingt livres porté par sa
tutelle.
Et a legard de laditte future
Espouze elle se marie pour tous
ses biens paternels et maternelles
escheus en quoy quils puissent concister
et en la somme de cent quatre vingt
livres concistant en habits et linges
servant a sa personne en son trousselle
betail et grains laquelle somme
demeura ameublye dans la
communaute Et pour le surplus
de ses autres biens concistant en fonds
ils sortiront a ladite future espouze et aux
siens nature de propre et anciens tout
comme sy lesdits fonds avoient fait
troncq et double troncq en sa famille.
Arrivant le deces dudit
futur Espoux avant celuy de laditte
future espouze ou celuy dicelle future
espouze avant celuy dudit futur le
survivant aura et emportera avant
partage scavoir ledit futur les habits
et linges servant a sa personne et
ladite future aussy ses habits son lit garny
ou pour le tout la somme de soixante
livrs au choix du survivant et outre
ce ladite future ses bagues et joyaux.
Se reservent lesdits futurs Espoux et espouze
le pouvoir de se faire sonnation de tout

leurs biens tant anciens que acquets soit
a cause de mort ou autrement lun au proffit de
lautre nonobtant la coutume de ce contraire a
laquelle ils derogent pour ce regard.
Se reservent aussy lesdits futurs toutes
successions directes et colateralle pour les recevoir
et en disposer ainsy quils jugeront appropos.
Et les choses ainsy faite et passé lesdits futurs
espoux et espouze ont promis et promettent
de se retrouver en face de notre mere ste
Eglise le plus tost que faire se poura
pour y recevoir la benediction nuptialle a
peyne de tout depens dommages et interrests
pour seureté de quoy ils obligent leurs biens
par la cour de la Chancellerie & renoncant &
fait et passé audit auxonne en presence de
Claude Robardet laboureur audit flammerans
baufrere de la future espouze et de Jacques
Patouiller et de François Belin clercs audit
auxonne temoins requis ladite future espouze
ledit Mauris Clerc et ledit Robardet ne signe
de ce enquis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *