1708 cm Malarbet Pierre – Clairet Anne

source: AD21 4E19 art. 26 Me Robardet

Lan mil sept cent huict le
trentiesme septembre apres
midy au lieu dauxonne
Pardevant le soussigné nottaire
Royal y Resident et en presence
des tesmoins au Bas nommés
ont comparus en leurs personnes
Pierre Malarbet fils procédant
de lauthorité d’Hilaire
Malarbet charron en cette
ville, du corps de Anne
Charchilley, ses pere et
mere dune part et Anne
Clairet
fille procédante
de lauthorité de Nicollas
Clairet chartier au mesme
lieu du corps de Jeanne
Theurel ses pere et mere
Dautre.
Lesquelles parties de
ladvis de leurs parents
et amis cy present et
assembles ont faits et
font de lauthorité

susditte
le traité accord et ailiance
de mariage dont la
teneure suit.
Scavoir que lesdits Malarbet
et Clairet seront et
demeureront maries
suivant la Coutume de
Ce pais quest par moittie
meubles quils ont et acquets quils
feront pendant leur
futur mariage.
Sera douhée la future espouze au cas que
douhaire ait lieu sur les biens dudit
futur espoux dun douaire coutumier.
Donnera ledit futur
espoux a la future espouze
des Bagues et Joyaux
Pour le Jour de la
celebration des futures
nopces Jusque en
la valleur de la somme
de quinze livres.
Se marie ledit futur
espoux pour ses biens
paternels et maternelle
a eschoir, en faveur duquel
futur mariage ces dits
pere et mere cy present

luy constituent en advancement
de leurs hoiries pour dotte
D’Iceluy la somme de trois
cents livres, scavoir deux
cents livres en argent
contant quy luy sera payée
le lendemain des futures
nopces et cent livres
tant en ses habits de
nopces que outils de sa
profession de charron
de laquelle constitution
dottalle il en sortira audit
futur espoux et aux siens
nature de propres et
antien, celle de deux cent
livres, et pout les cents
livres Restant ils
demeureront confondus
dans la communauté
le tout comme sy ladite
somme de deux cents
livres avoit faict tronc
et double tronc en sa
famille.

Et a legard de ladite future
espouze elle se marie aussy
pour tout ces droits
paternel et maternelle
a eschoir et pour la
somme de quatre cents
livres provenant de
ses espargnes propre
et particulier consistant
tant en argent clair
quen meubles nippes
et linges servant a sa
personne suivant quelle
a faict apparoir du tout
tant audit futur espoux
qu’a ses pere et mere
cy present
quils ont declares en
estre contents et satisfaits
de laquelle somme de
quatre cents livres
il en sortira a ladite
future espouze et aux siens
natture de propre et
antien celle
deux cents trente livres

tout comme sy ladite
somme avoit faict tronc
et double tronc a sa
famille, et a legard
du surplus il demeure
ameubly et confondu
dans la communauté.
Arrivant la dissolution dudit
futur avant celuy de
la future avant
celuy dudit futur le
le survivant aura
ou emportera avant
tout partage, scavoir
ledit futur ces habits
et linges servant a sa
personne avec ses
armes de guerre
ou pour le tout la
somme de soixante
livres le tout a son
choix, et ladite future
son lit garny les
nippes linges et habits

servant a sa personne ou
pour le tout pareille
somme de soixante
livres, et outre ce
ses bagues et Joyaux
Desquels ledit futur luy
faict donnation.
Ce reservent lesdits
futurs espoux et espouze
de ce faire lun au proffit
de lautre tout traicté
et donnation a cause de
mort ou autrement du
tout et chacun de
leurs Biens present
et advenir.
Se reservent pareillement
touttes succession
quy pouront leurs advenor
pour en disposer ainsy et
comme plus le Jugerpnt
a propos.
Et les choses ainsy
faictes et passé lesdits
futurs espoux et espouze
ont promis de se

Retrouver incessament
en face de nostre mere
sainte eglise pour
y Recevoir la Benediction
nuptialle a peine de
tout dommage et interrests
et pour sureté de tout
ce que dessus ils
ont obligés leurs biens
aussy Bien que ledit
Hilaire Malarbet et
ladite Charchilley pere
et mere dudit futur
le tout par la Cour
de la Chancellerie & Renoncant
fait et passé ausit auxonne
en la maison du
sieur Nicollas Valadon
Bourgeois au mesme
lieu es presence
desdits Hilaire
Malarbet d’Anne
Charchilley desdits
Clairet et sa femme
dudit sieur Valadon

de Guillaume Boudier
marchand boucher a la
Marche Beau frere du
futur Claude Lamblin
marchand a auxonne
parent dudit futur du sieur
François Febure marchand
espicier au mesme lieu
Pierre Theurel Bourrelier
cousin dudit futur Bernard
Pelletier et Jean Pelletiet
Claude Clochet maistre
sellier Pierre Theurel
laisné, Val Theurel
Richard Baudry parain
de la future et de
Claude Bailly huissier
en la justice Consulaire
d’Auxonne tous parents
et amis des futurs
tesmoins requis lesdits
futurs ne signent enquis
non plus que ladite Charchilley
et les pere et mere de la
future quant aux autres
ceux quy ont sceu signer se
sont soussignés les autres
ayant declaré ne le scavoir
faire enquis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.