1712 cm Buisson Nicolas – Basenet Reine

source: AD21 4E20 art.14

L’an mil sept cens d’ouse
le vingt cinquiesme juillet
après midy au lieu d’auxonne
pardevant le nottaire royal soubsigné
et en présence des tesmoins au bas
nommé; ont comparus en leurs
personnes Nicolas Buisson employé
aux fermes du roy d’une part; Et
Reine Basenet fille de furent Jean
Basenet laboureur a Labergement
et de Martienne Paperet ses pere et
mere, icelle majeure jouissant de ses
droits, néantmoins de l’advis de Claude
et Estienne Basenet ses freres, d’autre
part, lesquelles parties des advis
de leurs parents et amis pour ce
assemblés ont faits et font entre eux
les traités de mariage et choses
suivantes,
Seavoir que les dits espoux et epouse
seront maries unis conjoints et associés

par ensemble suivant la coutume de ce
pais et Duché de Bourgogne qu’est par
moitié meubles qu’ils ont et acquets qu’ils
feront constants leur futur mariage
sera donné par l’espoux a l’espouse des
bagues et joyaux pour le jour des
nopces jusqu’a la somme de vingt
livres.
Declarant le futur espoux que pour
donner a la future espouse des marques
de son affection, et la recompenser des
services qu’elle luy rendra dans la
suitte, il veut et entend qu’elle ayt,
prenne, et preleve sur la valleur d’un
baptiment appellé tannevie scitué
a issurtille en la rue basle avec un
petit jardin au dernier joignant
du couchant monsieur Prinstet
du levant aux heritiers du sieur
Petitjean aboutissant du midy sur

la riviere et du soir sur le dit sieur
Prinstet auquel la somme de deux cent livres et les dittes tannerie
et jardin demeurent specialement affectés
impignores et hipoteques au paiement de
la ditte somme, sans que la vente en puisse
estre faitte qu’a la charge du paiement de
la ditte somme, declarant ledit espoux
qu’il n’a pour tous biens que les dittes taneries
et jardin qui luy sortiront nature de
propre chargé de la ditte somme de deux
cens livres.
Et a l’egard de la ditte espouse elle s’est marié
pour ses droits paternels et maternels eschus
ensemble pour les guains et epargnes
particuliers consistant en nippes linges et
bons effets qui entreront dans la communauté.
Advenant la dissolution de laquelle
le survivant d’eux aura et emportera
avant tout partage les habillements linges
servants a sa personne avec un lit et
chambre garnie en l’estat que le tout sera
ou pour la valleur dicelle la somme de
quatre vingt livres au choix dudit survivant
lequel aura outre ce ses armes en ce qui est
de l’espoux et a l’egard de l’espouse ses
joyaux ou pour iceux vingt livres aussy
au choix dudit survivant.

Se reservent les futurs espoux et espouse
le pouvoir de se donner leurs biens par tel
acte de disposition que bon leur semblera, comme
aussy les successions qui leurs peuvent arriver
pour leur sortir chacun a leur égard nature d’antien
a la reserve des meubles meublants seulment,
Dont et du tout les parties sont contantes et
d’accord promettent de se representer en face
de Sainte esglise pour y recevoir la benediction
nuptialle a peine d’interrests et depens a la
seurté de quoy elles obligent leurs biens par
la cour de la chancellerie et renoncante & fait
et passé audit Auxonne en presence de maistre
Nicolas Deuisine? huissier au bailliage d’Auxonne
et de Paul Jacquotot marchand a Cuilley tesmoins
et Claude Verdelet clerc tesmoin lesdits espouse
et Basenet ne signent enquis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.