1713 cm Cuillerey Jean – Berger Antoinette

source: AD21 4E20 art. 15

Lan mil sept cent treize
le neuf fevrier avant midy
au lieu de Villerotain par devant le notaire
royal soussigné, et en présence des témoins
au bas nommés ont comparu en
leur personnes Jean Cuillerey fils de
feu Agnus Cuillerey laboureur audit
lieu; et de Etiennette Boniont ses
père et mère ladite Boniont présente
et autorisante, quant a ce son
fils dune part,
Antoinette Berger veuve de
François Gauthier demeurante audit
Villerotain dautre part.
Les quelles parties de ladvis de leurs
parents et amis ce assembles
ont faits et font entreux, les traittés
de Mariage et de noces suivantes.
Seavoir que les cy futurs epoux et
epouse seront maries unis conjoint,
et associés par ensemble suivant la
quelle coutume de ce pays et duché
de Bourgogne quiest par moitié

meubles quils ont auront et acquet
quils feront constant leur future
mariage.
Sera donné par lepoux a lespouse
des bagues et joyaux jusqua la somme
de vingt livres.
Sera lepouse douhée sur les biens de
lepoux au cas que douhaire ayt lieu.
Se marie lepoux en presence et de
consentement de sa mere pour ses
droits paternels eschus et maternels a
eschoir, pour payement desquels et garder
legallites entre ledit epoux et ses freres
maries, ladite Bonnion sa mere luy a
abandonné des a present en jouissance les
heritages cy apres a savoir un demy
journal de terre finage de Villers Rotain
lieudit esbarreliet en trois fillions
a prendre en un journal avec
Gaspard Cuillerey son frere, joignant
monsieur Suremain de bise de vent
ledit Gaspard Cuillerey de soleil levant
aboutissant sur monsieur Jeannel

et du couchant le communal des
bariliers.
Un autre demy journal de terre rouge de
bize le sieur Jacquot laisné de vent
les heritiers de Jacques Rosotte du levant …
un contour appartenant a ladite Bonnion
et du couchant ledit sieur Jacquot.
Un quartier lieu … de bize
monsieur Surmain, devent ledit sieur
Jacquot, du levant un contour appartenant
audit sieur Suremain et du couchant sieur
Jacque Rossotte.
Un quartier de terre lieu dit au rodie
de bize Estienne Robin de vent les heritiers
de la veuve Jacques Rossotte du levant
la rue commune appelle le potet et du
couchant une …. communauté.
Un quartier et demye de prey prairie
de bize lieudit au clairset
un quartier au meme lieu

un demy quartier au meme lieu de
bize Jean Roger, de vent madame
et … de levant le sieur Vacher
et de couchant les benedictins de joux
Un quartier au prey Guerin meme
prairie de bize le bief du moulin
de vent un chemin commun tirant a
Sampan du levant Simon Paperet
ou les heritiers Jacques Rosotte en place
dudit Paperet, du couchant sur
les heritiers dAntoine Rocq.
Un demy quartier de prey prairie
de Vllers Rotain lieudit devant le
moulin du levant monsieur Suremain
du couchant les heritiers de François Gauthier
de bize les memes et de vent sur les
enfants de Pierre Ba… outre
quoy, sera habillé d’habits nuptiaux
pour le jour des nopces et outre ce
a ete payé content auxdits futurs par ladite
Bonnion la somme de cent cinquante
livres pour demeurer quitte envers luy
des frais du festin des nopces luy ayant
de plus delivré douze boissaux de bled
froment et douze davoine

Dont et de la quelle constitution ainsy
faite lesdits Cuillerey et Berger
futurs mariés sont contents et enquittent
ladite Bonnion de laquelle constitution
il en demeure ameubly dans la
communauté la ditte somme de cent
cinquante livres avec lesdits habits de
nopces et quand aux dits heritages
ils demeurent reservés a luy futur
et aux siens nature dantien heritage
subjets a retour en quelque main que
le tout puisse passer soit en ligne
directe ou collateralle.
Et a legard de ladite epouse elle sest
mariée pour ses biens consistant en meubles
meublans, lit garny et autres bons effets
telsquils luy ont été reservés par Anne
Joiane sa mere lors de son mariage
avec ledit feu François Gaulthier suivant
son contrat du treize de janvier
mil sept cent huit qui sont estimés
par yceluy a deux cent livres, qui
entreront dans la communauté avec
les fruits de deux journaux trois quart de bled
et parceque par le meme contract ladite
Berger doit prelever sur les biens de ladite

Joiane avant partage la somme de six
vingt livres et trois quartiers de prey
a la dorme du meme contrat, declarant
en outre laditte epouse quelle a trois mere
vaches et une bovinée de dix huit mois
les quelles avec lesdits six vingt livres et
trois quartiers de preys sortiront a la ditte
epouse et aux siens nature dantien heritage
subjet a retour en quelque main que le tout
puisse passer soit en ligne directe ou collateralle
Advenant la disssolution du present mariage
en cas le survivant deux aura et emportera
avant tout partage les habillements et
linges servans a sa personne avec un lit
garny et une paire darmoire en letat
que le tout sera outre ce ledit survivant
aura savoir lepoux vingt livres et
lespouse les joyaux ou pour yceux vingt
livres et a son choix.
Demeure lepoux quitte de tous debts
par sa mere jusqua ce jourd’hui
qu’ant a lepouse elle payera les siens
sy anciens a sur ses propres biens
et parcequelle a une fille de son
premier mariage il est convenu qu’elle
sera nourrie elevée et entretenue aux frais

de la presente communaute sans repetition
de la part de lepoux quant a ces droits
paternels ils luy seront remis a la forme
de sa tutelle.
Declarant le dit epoux quil a en sa
jouissance deux cent livres en argent
cent livres en bled froment et autres
grains, quil a fait apparoitre a la dite
epouse ses parents et amis qui s’en sont
contentés laquelle somme de trois cent
livres demeure reservé audit futur et
nature dantien subjet a retour
aux siens en quelque main que le tout puisse
passer soit en ligne directe ou collateralle.
Voulant et entendant ladite epouse
quen cas que ledit futur la survive
il ayt et prenne sur le plus clair des
biens quelle delaissera la somme de
deux cent livres de laquelle somme elle
luy fait donnation en faveur du
present mariage.
Se reservent le pouvoir de se donner
leurs biens par tel acte de disposition
que bon leur semblera.
Comme aussy les successions qui leur peuvent
arriver pour leur sortir chacun a leur egard nature
dantien a la reserve des meubles seullement

dont et du tout les parties sont contentes et
daccord promettent respectivement satisfaire
a ce que dessus et notament les mariés de se
representer en face de Ste eglise pour y
recevoir la benediction nuptialle a peine
d’interets et depens pour seurté de quoi elles
obligent leurs biens par la cour de la Chancelerie
& Renoncant fait et passé audit Villers Rotain
en presence de messire Gaspard Cuillerey
Claude Cuillerey freres de lepoux, Philippe
Cuillerey cousin de lepoux, Denis Berger Jean
Baptiste et Pierre Paperet, François et Jacque
Mussot, Pierre Rozotte, Claude Merceret et Simon
Paperet, François Viarez: parents des parties
et Jean François Verdelet clerc temoins
ceux qui ont seus signer lont fait les autres
ayant declarés ne le seavoir faire de
ce enquis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *