1713 cm Maillard Etienne – Nicolas Anne

source: AD21 4E20 art. 15

L’an mil sept cent
treize le huit octobre apres
midy au lieu d’Auxonne pardevant
le notaire royal soussigné et en presence
des temoins au bas nommés ont comparus
en leurs personnes, Estienne Maillard
fils de feurent Pierre Maillard laboureur
a Soisson et Claudine Clemensier ses
pere et mere iceluy majeur jouissant de ses
droits neantmoins de lautorité de Jacques
Mauriche son oncle d’une part.
Anne Nicolas fille de feurent Antoine
Nicolas laboureur aux Granges d’Auxonne et
de Françoise du Cloux ses pere et mere
procedante de lautorité d Estienne
Ducloux son oncle et tuteur et de François
Petitjean son curateur d’autre part.
Lesquelles parties des avis de leurs parents
et amis pour ce assemblés ont fait et font
entre eux les traittés de mariage et choses
suivantes.
scavoir que lesdits futurs epoux et epouse
seront unis conjoints et associés par
ensemble suivant la generalle coutume
de ce pays et Duché de Bourgogne
quest par moitié meubles quils ont auront
et acquets quils feront constant leur
futur mariage.

Suivant la quelle coutume lepoux
sera douhée sur les biens de lepoux en
cas que douhaire ayt lieu.
Sera donné par lepoux a lepouse des
bagues et joyaux pour le jour de la
solemnité des nopces en valleur de la
somme de vingt livres.
Se marie lepoux pour ses droits paternels
et maternels eschus consistant en bestiaux
meubles grains et autres effets quil a dit
etre de valleur de trois cent livres comme aussy
en la sixieme partie des meix maison
terres et preys situés au finage du dit
Vielverge et Soisson chargés de la sixieme
partie dun principal de quatre cent livres
deus a Anne Archer, lesquels heritages
ce fonds chargés dudit sixiesme de principal
de rente aux cent cinquante livres soit a
valeur des effets mobiliers demeure reservé
au dit epoux et aux siens nature de propre
et aussy sujet a retour en quelque main
que le tout puisse passer soit en ligne directe
ou collateralle et pour le surplus il demeure
ameubly dans la communauté.
Et a legard de la dite épouse elle
et ses dits tuteur et curateur pour ses droits
paternels et maternels eschus consistant en
six cent vingt livres dix sols

fesant le tier de dix huit cent quatre
vingt livres seize sols a elle advenue a son
frère et a sa soeur par le partage fait
des biens de la succession de feu Antoine
Nicolas leur pere suivant lacte rendu en la
mairie d’Auxonne le vingt cinq septembre
dernier, de laquelle constitution il en
demeure ameubly dans la communauté cent
cinquante livres et tout le surplus demeure
reservé a la dite epouse et aux siens
nature dantien heritage subjet a retour
en quelque main que le tout puisse
passer soit en ligne directe ou collateralle.
Payeront les mariés leurs debits sur leurs
propres biens sans que lun puisse estre
pris pour lautre.
Advenant la dissolution du present
mariage en ce cas le survivant deux
aura et emportera avant tout partage
les habillements et linges servant a sa
personne avec un lit garny en letat que
le tout sera avec une paire darmoire
et outre ce aura iceluy survivant
scavoir lepoux ses armes et lespouse ses
joyaux ou pour yceux la somme de
vingt livres.
Se reservent les futurs epoux et epouse
les successions qui leur peuvent arriver
pour leur sortir chacun a leur egard nature
dantien heritage subjet a retour a la

reserve des meubles meublans seullement.
Se reservent les mariés le pouvoir
de se donner leurs (biens) par tel acte de
disposition que bon leur semblera.
Dont et du tout les parties sont contentes
et daccord promettent respectivement
satisfaire a ce que dessus et nottament
les maries de se representer incessament
en face de Ste Eglise pour y recevoir
la benediction nuptialle a peine d’interets
et depens a la seurté de quoy ils ont obligés
leurs biens par la cour de la Chancelerie et renoncant.
Fait et passé audit Auxonne en presence de
Claude Basenet laboureur a Labergement,
Denis, Jean et Claude Maillard frères de lepoux,
Denis Truvier, Claude Gabriel, Jean Cerf lesné,
Claude Cerf, Michel Thevenard parents et amis
des parties et Jean François Verdelet clerc
temoin et Estienne Archer parent de lepoux
ceux qui ont seus signes lont fait les autres
ayant declares ne le savoir faire de ce enquis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *