1718 cm Bazenet Jacques – Royer Margueritte

source: AD21 4E20 art. 123 Me Dugied

L’an mil sept cens dix huit
le septiesme jour du mois de juin au
lieu de Longeaut pardevant le notaire royal
residant a Auxonne soussigné et en presence
des tesmoins au bas nommés,
Ont comparus en leurs personnes Jacques
Bazenet laboureur a Collonge d’une part.
Et Margueritte Royer fille procedante
de l’authorité d’Estienne Royer laboureur audit
Longeaut et de Pierrette Thomas ses pere
et mere d’autre part.
Lesquelles parties du vouloir et consentement
de leurs peres meres et parants cy present
ont traittes et accordés les articles de
mariage qui suivent,
A Seavoir que lesdits Bazenet et Royer
futurs seront unis et conjoins par
mariage par moitié meubles effets
acquets et conquets quils feront pendant
leur communauté suivant la coutume
de Bourgogne.
Donnera ledit futur epoux a ladite Royer des bagues
& joyaux pour la celebration de leur noces en valleur
de la somme de quarente livres qui luy demeureront
propres & aux siens.
En cas que douaire ait lieu ladite future sera douée sur
les biens dudit futur de la somme de quatre vingt livres
pour une seule fois payer par les heritiers dudit futur & en
cas qu’il excede le coutumier, ledit futur luy fait

donation du surplus qu’il promet de faire insinuer a ses
frais dans le temps de l’ordonnance.
Se marie ledit futur epoux pour ses biens consistant
a la somme de huit cent livres tant en meubles effets
betail sur laquelle somme il en sera ameublit au
profit de la communauté celle de deux cent livres & le
surplus luy sortira nature d’ancien & aux siens
comme si le tout avoit fait tronc & double tronc a sa
famille.
Les pere & mere de ladite future luy constituent en
dot & en avancement de leur hoirie la somme de
cinq cent livres consistant tant en troussel que en autres
bons effets veu & reconnus par ledit futur qui s’en est
contenté de laquelle somme, il en sera ameublit
au profit de la communauté celle de deux cent livres
& le surplus luy sortira nature d’ancien & aux siens
comme si le tout avoit fait tronc & double tronc
a sa famille.
La dissolution du mariage arrivant si c’est le futur
qui sruvive il emportera avant tout partage
ses habits & linges servants a sa personne &
outre ce la somme de quarante livres pour
l’egale aux joyaux de ladite future.
Et si c’est ladite future qui survive elle emportera
aussy avant tout partage ses habits, linges & sa
chambre garnie ou pour valeur dicelle la somme
de cinquante livres a son choix.
Chacun des futurs payeront leur dette créés avant
cette & qui pouroient se créer jusqu’au jour de

la celebration de leur future nopce sans que les
biens de l’un puissent estre pris pour le payement
des dettes de l’autre.
Se reservent lesdits futurs le pouvoir de se faire
donation au profit de l’autre du tout ou
partie de leur bien, derogeant pour ce regard a la
coutume, declarant ledit futur qu’en cas qu’il vienne a
décéder avant ladite future elle aura la jouissance pendant
sa vie durant de la portion de la maison qui luy
apartient au lieu de Pluvault, luy en faisant
entant que de besoin donation par le présent contract
sera l’enfant dudit futur de son mariage avec
Margueritte Doney nourit & entretenu aux frais
de la communauté conformement a l’acte tutelaire qui
luy a ete fait.
Dont et du tout les parties sont d’accord & contantes
& daccord a la seureté de quoy elles en ont obligées
leurs biens & de se retrouver en face de la Ste eglise
pour y recevoir la benediction nuptialle a peine
d’interrests & depens par la Cour de la Chancelerie
Renoncant & fait leu & passé audit Longeau
en presence de François Bazenet frere dudit futur
de Pierre Patouillet son beau frere d’André Royer
aussy son beau frere, de Claude Menelon
oncle a ladite future, George Nicolas aussy son oncle
du sieur Paul Belot cousin dudit futur tous temoins
qui se sont soussignés ceux l’ayant seus faire de
ce enquis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.