1719 cm Malarbet Simon – Bazenet Simonne

source: AD21 4E19 art. 28

Lan mil sept cent dix sept
le vingt un novembre avant midy au lieu de
Labergement par devant le soussigné notaire
royal de la ville d’Auxonne y résidant et
en presence des temoins enfin nommés ont
comapru en leurs personnes Simon Malarbet
laboureur audit Labergement dune part.
Simonne Bazenet fille de Claude Bazenet
laboureur audit Labergement et Claudine
Malarbet ses pere et mere cy present
Icelle procedante de leur autorité dautre part.
Lesquelles parties des avis et consentement
de leurs parents et amys cy presents
assemblés, ont faits et font entre elles
leur traité et convention de mariage
dont la teneur suit.
Premierement lesdits Malarbet
et Bazenet seront unis conjoints et
associés en touts biens, meubles et
acquets quils ont et auront pendant et
constant leur futur mariage.
Sera douée la future epouse sur les
biens du futur époux au cas que douaire
ayt lieu dune somme de six livres de rente

annuellerachetbale par les heritiers
du futur a une seule fois de la somme de
quatre vingt livres.
Donnera le futur epoux des bagues et
joyaux a la future epouse ce jourdhuy quest
celuy de leurs futures nopces jusque et
en valeur de la somme de quarante livres
qui demeureront propres a la future ledit
Malarbet luy en fait don … quil
promet de faire insinuer a ses frais.
Se marie ledit Malarbet pour tous
… paternels et maternel eschus
iceux consistant, seavoir en meubles
effets, grains, et bestiaux en valeur
de la somme de cinq cent livres, en
succesion comme … paille située
en la rue du … et en maison sept journaux
de terre et une faux de prey, de laquelle
constitution dotalle, il en sera ameubly
dans la communauté lesdits cinq cent
livres de meubles et effets et a legard
de la maison et des dittes terres et preys
ils sortiront au futur et aux siens
nature de propre et antien tout comme
sils avoient faits troncq et double
troncq en sa famille et en quelque main
que le tout puisse passer.
E alegard de lasitte Bazenet ses pere
et mere cy presents luy ont constitué
en dotte et en avancencement de leur
hoirie une somme de trois cent livres

payable en une paire darmoire, son
lit garny, ses habits de nopces et son
troussel veu et reconnu par le futur qui
a dit en estre comptant et satisfait de
laquelle somme de trois cent livres il en sera
ameubly dans la communauté celle de
deux cent livres et les cent livres restants
sortiront a la future et aux siens nature
de propre et antien.
Arrivant le deces du futur avant celuy
de la future, ou celuy dicelle future
avant celuy su futur, le survivant aura
et emportera avant partage les habits
nipes et linges servant a sa personne
ou pour le tout la somme de cent livres et
au choix du survivant.
Se reservent les futurs touttes successions
qui pourront leur arriver pour disposer
chacun en droit soy ainsy quils jugeront
a propos.
Se reservent pareillement lesdits futurs
le pouvoir de disposer de tout leurs biens
presents et avenir lun au proffit de l’autre par
tels actes de donation quils jugeront
a propos derogeant pour ce regard a
la coutume a ce contraire.
Et les choses ainsy faittes passés et
cont… lesdits Malarbet et Bazenet
ont promis et promettent de se retrouver
ce jourd’huy en face de nostre mere ste eglise
pour y recevoir la benediction nuptiale
a peine dinterets et depens pour seurete
ils obligent leurs biens par la cour de
la Chancellerie et renoncante. Fait et
passé audit Labergement
en la maison dudit Claude Bazenet en
presence de Pierre Malarbet laboureur audit
Labergement frère du futur, Claude Bonot
oncle diceluy, Pierre Cerf beau-frère, Jean
Lucot aussy oncle, Antoine Gavignet cousin diceluy, de Jacques Fourcaut
beau-frère de la future, Claude Bazenet
frere dicelle, d’Estienne Maillin cousin
deladite future, Jean Rey aussy cousin
dicelle, de Pierre Bazenet frère dicelle, de Jean Royer cousin, Claude Paperet aussy cousin, et de Jean Baptiste Menu
tesmoins requis et soubsignés avec
ceux qui lont seu faire les autres
ayant declares ne le seavoir faire de
ce enquis ladte future non plus que ses
pere et mere ayant déclarés ne le
seavoir de ce enquis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.