1720 cm Mussot Pierre – Godin Laurence

source: AD21 4E21 art. 7 Me Lebeau

Lan mil sept cent vingt le seizieme jour
du mois d’avril avant midy au lieu de Flagey Pardevant le
notaire Royal de la ville Dauxonne y Residant soussigné et en presence
des temoins en bas nommes ont Comparus en leurs personnes Pierre
Mussot fils procedant de lauthorite de Pierre Mussot laboureur audit Flagey
et de Laurence Richome ses pere et mere Cy present et lauthorisant quant
a ce dune part.
Laurence Gaudin fille majeure de furent Hector Gaudin laboureut audit
Flagey et de Claudine Chenevoys ses pere et mere dautre part.
Lesquelles partyes des authotrités susdittes & de lavis de leurs autres
Parents et amis cette part assemblés ont fait et font entre elles les
traittes et accords de mariage en la forme et maniere que sensuit.
Cest a seavoir que lesdits futurs epoux et epouse seront unis conjoins
et associes en tous Biens meubles et immeubles quils ont et acquets quils
feront pendant & constant leurdit futur mariage suivant la generalle
coutume de ce pays & Duche de Bourgogne quest par moittyé meubles et acquets.
Suivant laquelle coutume ledit futur epoux donnera a la ditte
future epoue des Bagues & joyaux pour le jour de la celebration
dudit futur mariage en valleur de la somme de soixante livres pour
luy sortir nature de propre dont il luy fait donnation portant fort
insinuation.
Sera Douhée ladite future epouse au cas que Douhaire ayt lieu
sur les Biens dudit futur epoux dun douaire divis de la somme de
douze livres de Rente annuelle Racheptable pour une
seule fois par les heritiers dudit futur epoux de la somme de cent
vingt livres & ou ledit douhaire se trouveroit exceder le
coutumier ledit futur epoux fait donnation su surplus
a ladite future epouse avec promesse de la faire insinuer …
… a la forme de lordonnance a peyne dinterrets & depens
qui ne pourront estre autre que la chose mesme.
En faveur du present mariage lesdits Mussot et Richomme
pere et mere dduit futur epoux luy ont constitué en Dot

et par avancement de leur hoirie
la maison ou ils font leur Residance scituée audit Flagey proche
leglise dudit lieu circonstance et dependance & sans aucune chose
reserver le meix en dependant le verger estant au dessus la vigne
… cheneviere en dependant dont ledit Mussot & Richomme se reservent
neantmoins lusufruit pour en jouir pendant leur vie courant, a la charge
& condition que ledit futur epoux apres leur deces acquitte a son principal
de six cent quarante livres … a Mr le presidant Bourcault & …
… , lesquels interets jusquau jour de deces desdits Mussot &
Richomme seront a la charge de ses derniers, moyennant quoy ledit futur epoux
… en partage de la succession de sesdits pere & mere Laurence Mussot
sa soeur femme de Pierre Mussot dit Dargent, Louise & Françoise
Mussot ses soeurs prelevront avant tout partage chacune la somme
de soixante livres dans les anciens dudit Pierre Mussot leur pere.
Pour legalles ou dans au moins a ladite maison meix verger vignes
& terre donner cy dessus par preciput audit futur epoux par sesdits
pere & lmere outre quoy ledit futur epoux sera habillé dhabit nupciaux
par sesdits pere & mere suivant son estat a condition se constutuant ledit
futur epoux pour ses grains et epargnes particulier & la somme de
cent livres consistant en acquisitions par luy faittes Grains
ensemances et autres Bons effets, de toutte laquelle constitution
dottalle il en sera ameubly au proffit de la communaute la somme
de cent livres & le surplus sortira audit futur epoux & aux siens
nature dancien comme si le tout avoit fait tronc et double tronc
en sa famille, le tout en valleur de huit cent livres.
Et alegard de ladite future epouse elle se marie pour ses Droits paternels
et maternels echus concistant en troussel meubles meublans grains
receuillis et ensemances argent et autres Bons Effets Compris ledit
Bestiaux et vins qui sont a partager entre elle et Françoise Godin
sa soeur le tout en valleur de la somme de huit cent livres veus et
Reconnus par ledit futur epoux & ses parents qui sensont contentes
le tout sans attoucher aux meix maison jardin terre preys

et vignes qui sont a partager entre elle ladite Françoise Godin
sa soeur & Anne Godin femme de Jacques Voisin laboureur
a sampan suivant la reconnaissance qui sest faitte par le partage
qui sera fait entre eux, de tout quoy il en sera ameubly au
proffit de la communauté la somme de cent livres et le surplus
sortira a ladite future epouse & aux siens nature dancien comme
si le tout avoit fait tronc et double tronc dans sa famille.
Si le futur survit ladite future epouse en ce cas il aura et prendra
avant tout partage les habits & linges servant a sa personne
son lit & sa chambre garnie telle quelle se trouvera ses armes
ou pour icelles la somme de soixante livres.
Et Si Cest ladite future epouse qui survive ledit futur epoux en ce cas
elle aura et prendra aussy avant tout partage les habits
& linges servants a sa personne son lit et sa chambre garnie telle
quelle se trouvera ses Bagues et joyaux qui luy sont propres
& la somme de soixante livres pour legalles aux armes dudit
futur epoux.
Se Rservent lesdits futurs epoux et epouse le pouvoir & la
libverté de se donner tout leurs Biens ou telle portion diceux
que bon leur semblera & ce par touttes sortes de traittes
quils aviseront Bon estre derogeant pour ce Regard a la
Coutume en ce qui peut y estre contraire.
Et a legard des articles non compris au present traitte ils demeureront
Regles suivant & a la forme de ladite Coutume.
Et les Choses ainsy faittes & Conclues lesdites partyes ont promis
de se representer en face de notre mere Ste Eglise le plustost
que Bonnement faire se poura pour y recevoir la benediction
nuptialle a peyne Dinterrets & Depens Pour seurté de quoy
obligent leurs Biens par la cour de la Chancellerie & renconcant & fait &
Passe audit Flagey en presence de Me Jean Charles Daguet

docteur en theologie prestre Curé de Saint Seigne en Bache et
Flaigey son anexe trouvé audit lieu, Jacques Voisin laboureur
a Sampan Beau frere de ladite future epouse, Claude Gaudin
Philippe Guay laboureur audit Flagey Beau frere
dudit futur epoux a cause de ladite Richomme, Pierre Chenevoys
marchand a Samerey? oncle de la dite future epouse, Benigne Gillot
oncle dudit futur epoux, Jean Baptiste Fleurot cousin Germain
audit futur epoux, Michel Febvret son parrain & Claude Lebaut
clerc a auxonne temoins Requis & soussigne avec ledit futur
epoux ledit Mussot son pere ladite future epouse ledit Chenevoys, laditte
Richomme mere dudit futur epoux ayant declaree ne seavoir signer
enquise, et quant aux autres partyes cy devant denommés Ceux le
sachant faire se sont soussignés a la reserve dudit Guay qui a …
de le faire les autres ayant declares ne seavoir signer enquis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.