1724 cm Chety Claude – Nicolas Marguerite

source: AD21 4E21 art. 7 Me Lebeau

Lan mil sept
cent vingt quatre
le septiesme jour du mois de feuvrier apres
midy a auxonne pardevant le notaire royal de
ladite ville t Residant soubsigné et en
presence des temoins au bas nommés ont
comparus en leurs personnes Claude Chety
fils de Claude Chety voiturier par terre
demeurant a auxonne et de Peronne Frotey
ses pere et mere ci presents et lautorisant
quant a ce dune part.
Margueritte Nicolas fille de furent Antoine
Nicolas laboureur aux granges de ladite ville
et de feu Antoinette Cerf ses pere et mere
procedant de l’autorité de Claude Cerf
laboureur aux granges et de Jean Cerf laboureur
a labergement ses oncles …. tuteurs et
curateurs, ci present et lautorisant aussy
quant a ce dautre part.
Lesquelles parties des autorités susdittes
et de lavis de leurs autres parens et amys cette part
assemblés ont fait et font entrelles
les traités et accord de mariage en la forme
et maniere qui sensuit.

Cest a Savoir que lesdits futurs Epoux et
Epouse seront unis conjoints et associés en tous
Biens meubles et immeubles quils ont et
acquets quils feront pendant et constant
leursdit futur mariage # quest par moitie
meuble et acquet suivant la coutume de Bourgogne.
Suivant laquelle coutume ledit futur
Epoux donnera a ladite future Epouse des
Bagues et joyaux pour le jour de la
celebration dudit futur mariage en valleur
de la somme de trente livres dont il luy fait
Donnation pour luy sortir nature de propre.
Sera douée ladite future Espouse sur les
Biens dudit futur Espoux au cas que
douaire ait lieu suivant et a la forme de
ladite Coutume de Bourgogne.
En faveur du present mariage lesdits Chety
et Frotey pere et mere dudit futur Epoux luy
ont constitué en dotte et par avancement
de leur hoirie, deux journaux de terres
finage de cette ville en deux pièces, lieudit
au bas Bordet en valleur de deux cent biens.
Plus en habits de nopce et les frais de son
festin estimé entre les parties a la somme
de cent vingt livres, de laquelle somme

Lesdits deux
journaux de terre
sortiront audit
futur Espoux nature dancien et
le surplus sera ameubly au profit de la
communauté comme sy le tout avoit fait
tronq et double tronq en sa famille outre
quoy il est convenu que lesdits futurs
Espoux et Espouse feront leur demeure avec
les pere et mere dudit futur Espoux pour
autant de temps quils seront contant
Les uns des autres seront nouris eux et
leurs enfans aux frais desdits Chety et Frotey
qui seront en outre tenu de peyer leur taille
et de lacher leurs gains …
Et a legard de ladite future Espouse elle se
marie pour ses droits paternels et
maternelles eschus consistant en cinq
journaux de terre finage de cette ville
Estimé cinq cent livres, plus un trousel
composé de lict garny habit et linges
servans a sa personne aussy Estimes
entre lesdites parties a cent
vingt livres vu et reconnu par ledit
futur Espoux et ses parens qui sensont

contantés, outre quoy elle se constitue
ce qui luy sera dhue par ledit Claude Cerf son
tuteur dans le compte quil doit luy rendre
de sa gestion et qui poura … a cent
cinquante livres tant en contract obligation
qu’autre choses, de laquelle somme il en sera
pareillement ameubly au profit de la
communauté celle de cent vingt livres
et le surplus sortira a ladite future Espouse
et aux siens nature dancien comme sy
le tout avoit fait troncq et doube troncq
en sa famille.
Sy le futur survy ladite future Espouse
en ce cas, il aura et prendra avant tout
partage les habits et linges servant a sa
personne, son lit et sa chambre garnie
telle quelle se trouvera ses armes ou pour
iceux la somme de trente livres a son
choix.
Et Sy Cest ladite future Espouse qui Survive
ledit futur Espoux en ce cas elle aura
et prendra aussy avant tout partage les
habits et linges servant a sa personne
son lict et sa chambre garnie telle
quelle se trouvera, ses Bagues et

Joyaux que luy Sont propre et la somme
de trente livres pour Egalle aux armes
dudit futur Epoux.
Se Reservent lesdits futurs Epoux et Epouse
le pouvoir et la liberté de se donner tous
leurs biens ou telle portion diceux que
Bon leur Semblera, Et Ce par toutes
sortes de traités quils aviseront bon etre
derogeant pour Ce Regard ala coutume
En Ce qui peut y Estre contraire.
Et a legard des articles non Compris
au present traité ils demeureront Reglés
suivant et a la forme de ladite Coutume
de Bourgogne.
Et Ces choses ainsy faittes et conclue
lesdites parties ont promis de se Represente
En face de notre mere Sainte Esglise
le plutost que faire Se poura pout
y Recevoir la Benediction nuptialle
a peine d’Interrests et depens dont
et de tout quoy elles ont dit estre
contantes pour Seurté elles en
obligent leurs Biens par la cour

de la Chancellerie & Renoncant &
fait et passé audit auxonne en la maison
et demeurance desdits Chety et Frotey
en presence de Benois Chety, Jean Deroy
manouvrier et charpentier audit auxonne
Francois Gabriel laboureur aux granges
oncles dudit futur Epoux, Pierre Petrot
voiturier par terre audit auxonne son
cousin germain, M Eustache …
sergent Royal au Baillage d’Auxonne, les
sieurs Pierre Larch et Jacque Cler et Jean
Dulhée marchands audit auxonne
Bons amys desdits futurs Espoux et
de Jerome Boillaud clerc audit lieu
tous temoins a Ce requis et soubsignés
avec ledit Claude Cerf ledit futur Epoux
non plus que ladite future Espouse, lesdits
Claude Chety et Peronne Frotey pere et
mere dudit futur Epoux non plus
que ledit Jean Cerf curateur de
laditte future Espouse ayans
declares ne Savoir signer

De Ce Enquis … Des autres
parties Cidevant nommés le
sachant faire Se Sont Soubsignés
les autres ayant declarés ne Savoir
signer de ce Enquis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.