1729 cm Bonvallot Jean – Coppas Marguerite

source: AD21 4E42 art. 40 Me Mathieu

Au nom de dieu soit lan de grace mil
sept cent vingt neuf le vingt six de septembre
a la marche pardevant le notaire y Resident
soussigné en presence des tesmoins enfin nommés
a comparu en sa personne Jean Bonvallot
dit Gentot laboureur a Mercey dune part.
Marguerite Coppas fille majeure neantmoins
de lautorité du sieur Anthoine Coppas laboureur
a la marche et dhoneste Catherine Escofier ses
ses pere et mere dautre.
Lesquelles parties ainsy comparante tant Marguerite
Coppas de lautorité cy dessus ont traité convenu
et accordé de leur mariage ainsy que sensuit
seavoir que lesdits Bonvallot et Coppas seront unis conjoins
et associés par loyal mariage suivant la generalle coutume
de ce pays quest par moitié meubles quils ont auront acquets
quils feront pendant leur societé conjugalle.
Suivant laquelle coustume la future Epouze sera doué au cas
que douaire ait lieu de la somme de dix livres payable a une seulle
fois par les heritiers du futur Epoux dont il luy fait donnation …

Ce qui sera infirmé dans le temps de lordonnance.
A donné le futur Epoux a sa future Epouze pour la solemnité de leurs
nopces des bagues et Joyaux Jusque a la somme de dix huit livres
dont elle a dit estre contente.
Se marie le futur Epoux pour tous ses droits enquoy quils puissent constituer
quand a ses effets mobiliaires estimé entre les partyes a la somme
de deux cent livres desquels demeurant en ameublyssement celle de
cinquante livres le restant luy sortira et aux siens nature dancien
comme sil avoit fait troncq et double troncq en sa famille par
quelques mains que le tout puisse passer.
Se marie pareillement la future Epouze pour tous ses droits paternels
et maternels a eschoir enquoy quils puissent consister en faveur
du quel present mariage ses pere et mere luy ont constitué en dotte
et par advancement de leur hoirie un troussel consistant en habit de nopces
et de fillage et autres effets a la valeur de deux cent livres
outre cinquante livres provenant des espargnes de ladite future Epouze
desquels sommes sera ameubly et confondu dans la communion celle
de cent livres le restant luy sortira et aux siens nature d’ancien heritage.
Le survivant des futurs maries aura et prendra avant partage ses habillements
lit garny, les joyaux ou pour Iceux la somme de dix huit livres
a son choix.
Comme le futur Epoux a quatre enfants de son premier lict avec feue
Claudine Ponsot chose stipulé quils seront nourry eleves et entretenus
aux frais de leur communion, et sera payé a Iceux le jour de leur majorité ou
de mariage a chacun ce qui est porté par leur acte de tutelle sans repetition.
Se reservent les parties le pouvoir de faire tout traitte donnation

de leurs biens comme bon leur semblera au proffit lun de lautre
derogeant pour ce regard a ladite coustume … de contraire
Sil se vend ou allienne quelques biens en fond de lun ou de lautre des partyes
les deniers en provenant seront remplacé au proffit de celuy ou cell
a qui ils auront appartenu.
Chacune des partye payera les debits par elle contracté avant la passation
des … sans que le bien de lautre y puisse estre compry.
Le Reste du present contract demeure reglé suivant ladite coutume de ce
pays lesquelles partyes ont promis reciproquement laccomplissement des articles
diceluy appeine dinterests et depens obligent & et se sont a linstant
Representer en face de nostre mere Ste Eglise ou ils ont Recu la
benediction nuptialle en presence des pere et mere de lepouse de Jacques Ponsot
beau frere de lepoux et du notaire … avec ceux le scachant faire
quand a lepoux et Epouze ils ont declaré ne seavoir signer enquis
Comme encore de Jean Febvret le jeune et de Jean Fleurot
temoins requis et soussigné avec … pere de lepouze Jacques Ponsot
quand audites parties elles ont declaré ne seavoir signer enquise.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *