1731 cm Robert Claude – Drouelle Jeanne

source: AD21 4E19 art. 34 Me Robardet

L’an mil sept cent trente un
le premier feuvrier au lieu d’auxonne avant
midy en letude et pardevant le soussigné notaire
Royal de la ditte ville y Resident et en presence des
parens amis et tesmoins cy aprez nommes ont
Comparus en leur personne Claude Robert fils
de Claude Robert laboureur a mailly chatel du
corps de Benoiste Grossetete ses pere et mere cy
presens et lauthorisans pour le fait des presentes
d’une part.
Jeanne Drouelle fille majeure de feu Etienne
Drouelle charon audit mailly Chatel du corps
d’Anne Jovignot sa tutrice cy presente et estant
que besoin seroit lauthorisant pour le fait du
present traitté dautre part.
Lesquelles Partyes des avis et consentement
de leurs parens et amys cy present assembles ont
fait et font entre elles les traitté et convention
de mariage dont la teneur suit.
Seront lesdits Claude Robert fils et ladite Jeanne
Drouelle mariez suivant la coutume generalle de ce

pays et Duché de Bourgogne qu Est par moityé
meuble acquests et Conquests qu’ils ont et auront
pendant leur futur mariage.
Sera Douhée la future epouze sur les Biens du
future Epoux aucas que douhaire ait lieu de la somme
de cent livres payé une seule fois et Racheptable par
les heritiers du futur pour ladite somme de cent livres
seulement.
Donnera le futur Epoux a la future Epouse pour le
jour de la Celebration des futures nopces des Bagues
et Joyaux jusqu en valeur de la somme de trente
livres dont il luy fait donnation qu’il promet de
faire insigner a ses frais a peyne de tous depens
dommages et interets qui demeurent des a present reglés a ladite
somme de trente livres.
En faveur du futur mariage ledit Claude Robert
pere et laditte Grossetete ont Constitué en dot audit
Claude Robert leur fils et en avancement de leur
hoirye la somme de Deux Cent livres par Eux a luy
payé En ses habits de nopces frais de festin et
argent Comptant dont lesdits futurs et parens se contentent
laquelle somme de deux cent livres demeure confondue
dans la future communeautté outre quoy il a ete
convenu entre les partyes que les futurs resteront tant qu’ils
jugeront a propos en la maison desdits Robert et Grossetete
qui promettent de les nourrir, entretenir eux et leurs enfans
et de payer leurs … et autres charges de leur

communeautté moyennant quoy il travailleront pour
le bien et … desdits Robert et Grossetete qui promettent encore
de leurs semer chacun an deux journaux de bled que les
futurs mettront a leur proffit propre et particulier et ce
pour le tems quils resteront et travailleront pour ledit
Claude Robert pere et sa femme.
A legard de la future Epouze laditte Jovignot sa
mere luy constitue en dot et en avancement de son hoirye
et pour demeurer quitte envers elle de ses droits paternels
une somme de deux cent livres consistant en son troussel
lit garny paire darmoire, habits de nopces et autres bons
effets veux et reconnus par le futur et ses parens qui
ont dits en etre contans laquelle somme demeure.
Confondu dans la future communaeautté, et parcequelle
a avantagé ses autres enfans de plus de ladite somme de
Deux cent livres le decez de ladite Jovignot arrivant ou avant
Iceluy si elle prevoit la pensee de se retirer avec quelqu’un
de ses enfans et de faire un partage de ses biens entre eux
la future prelevera avant iceluy partage meme somme
que Anne Drouelle sa fille mariée a Denis Gavignet pour tenir
lagalitté entre tous ses enfans.
Arrivant le decez du futur Epoux avant celuy de la future
Epouze ou Celuy dIcelle future avant celuy du futur le
survivant aura et emportera avant partage ses habits nippes
et linges servans a sa personne un lit garny ou pour le tout
la somme de Cent livres au choix du survivant outre quoy si
cest la future qui survive elle emportera les bagues
et joyaux ou pour Iceux ladite somme de trente livres.

Se Reservent les futurs Epoux et Epouze le pouvoir de
disposer de leurs Biens ou partye dIceux par tels actes qu’ils
jugeront a propros lun au proffit de lautre nonobtant la coutume
laquelle ils derogent pour Ce Regard et ce quelle pourroy etre
contraire de meme que des successions qui pourroient leurs arriver fort des
meubles qui demeureront Confondus dans la future Communeautté.
Et les Choses ainsy faitte et Conclues les futurs Epoux et
Epouze ont promis et promettent de se retrouver incessamment en
face de notre mere Ste Eglize pour y recevoir la benediction nuptialle
a peyne de tous depens dommages et interests pour surté et accomplissement
ils obligent leurs biens par la Cour de la Chancellerie & Renoncant &
fait leu et passe audit Auxonne les ans et jou avant dits en presence
de Claude Foulot parein du futur, de Jean Drouelle, de Claude
Drouelle lainé, de Claude Drouelle le jeune freres de la future
Et dAlexis Paunié et Jean Baptiste Rude clercs audit Auxonne
temoins requis la future de meme que ledit Claude Robert, ladite
Grossetete, ladite Jovignot ledit Claude Drouelle lainé ayant tous
declaré ne scavoir signer de ce enquis non plus que ledit Foulot ausssy
de ce enquis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.