1735 vente Bretin Jean à Gavignet Bénigne

source: AD21 4E21 art. 67

L’an mil sept cent
trente cinq le huitieme
jour du mois de mars avant midy à
Auxonne en l’etude et pardevant le Notaire
Royal de la ditte ville y Residant soussigné
et en présence des tesmoins en bas nommés
a comparu en sa personne Jean Bretin
laboureur demeurant à L’Abergement
tant pour luy que pour Marguerite
Bouchard sa femme a laquelle il promet
de faire agréer et Ratifier les presentes
à peine d’Interrêts et depens luy donnant
a cet effet toute autorité Requise meusure
pour faire même en son absence la ditte
ratification, lequel de son bon gré et volonté
à vendu, céde, quitte et transporte comme
par les presentes il vend cede quitte
transporte et délaisse respectivement pour
luy les siens à Bénigne Gavignet aussy
laboureur demeurant à Labergement
et à Marie Malarbet sa femme cy presente
et acquerant aussy perpetuellement pour eux

et les leurs un tier de terre à prendre dans
un journal finage dudit Labergement en nature
de meix lieu dit en la Rue Damont emprés
lesdits acquereurs et autres héritiers d’Hugues
Malarbet de Bize, devant le seigneur de Labergement
aboutissant de soleil couchant sur ladite rue
Damont au levant encore ledit Seigneur
de LAbergement a prendre ledit tiers de terre du
coté dudit acquereur et ou bornes seront
plantées, franc et quitte de toutes charges, servitudes,
d’hypothéques, la presente et perpetuelle vente
ainsy faitte entre lesdites partyes pour et moyennant
la somme de quarente cinq livres qui a
presentement ete comptée, payée et delivré
parlesdits acquereurs audit vendeur en bonnes
especes ayants cours presence desdits notaire et tesmoins
dont il est contant et les enquitte au proffit
desquels et desleurs il s’est demis et devêtu dudit
tiers de terre cette part vendus les en a invetues
faisy esleur en promet toute conduitte et
garantie necessaire envers et contre tout par
la tenue des presentes, dont et dequoy lesdites

partyes sont contentes et d’accord pour
sureté de quoy elles en obligent leurs
biens par la Cour de la Chancelerie & renoncant & fait
et passé audit Auxonne en presence de Me
Jean Louis Chevalier huissier au
Baillage dudit Auxonne et d’André Robert clerc
audit lieu tesmoins requis soussignés avec ledit
Bretin ladite Malarbet et moy ledit notaire ledit
Gavignet ayant declaré ne seavoir signer de
ce enquis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *