1736 cm Curé Claude – Baranger Pierrette

source: AD21 4E19 art. 36 Me Mourey

Lan mil sept cent trente six le huit
janvier avant midy a auxonne en letude et
pardevant le soussigné notaire royal de ladite
ville y residant et en presence des temoins en fin
nommés ont comparus en leurs personnes Claude
Curé
manouvrier a Mailly chatel dune part.
Pierrette Baranger veuve de Jacques Briotet
laboureur audit Mailly chatel y demeurant dautre
part.
Lesquelles parties ont fait et font entrelles
les traité et convention de mariage dont la
teneur suit.
Donnera le futur epoux a ladite future des
bagues et joyaux en valeur de la somme de
dix livres, le jour de la Celebration desdites
noces, lesquelles bagues luy sortiront nature
de propre et d’ancien.
Se marie le futur epoux pour la somme de
cent cinquante livres consistant en meubles
et efets veus et reconnus de laquelle somme
il en sera ameubly dans la communauté celle
de soixante quinze livres et quand aux
soixante quinze livres restant elles sortiront

au futur et aux siens nature de propre et dancien
comme si elles avoient fait tronc et double tronc
en sa famille.
Ladite future se constitue en dot pareille somme
de cent cinquante livres consistant en meubles et
efets veus et reconnus par ledit futur qui s’en
contente, de laquelle somme il en sera ameubly
dans la communauté pareille somme de
soixante quinze livres, et quand aux soixante
quinze livres restant elles sortiront a la future
et aux siens nature de propre et dancien comme
si elles avoient fait tronc et double tronc en sa
famille.
Etant convenu entre les parties que
Claude Curé fils ainé dudit futur, et Claude Curé
fils cadet, ainsy que Anne Briotet fille
mineure de ladite future seront nouris et entretenus
et elevés aux frais de ladite communauté.
Arrivant la dissolution du futur mariage le
survivant prendra avant tout partage ses
habits et linges servans a sa personne en
letat quils se trouveront, ou pour le tout la
somme de trente livres outre quoy si c’est
la future qui survit elle emportera encore ses
bagues et joyaux ou la somme de dix livres
pour iceux.
Se reservent les futurs epoux epouse la
faculté de se faire donation au profit lun de

l’autre donation de tout ou de partie de
leurs biens par tels actes de derniere volonté
quils jugeront a propos.
Se rservent aussy toutes successions directes
ou collateralles qui pouront leur arriver
pour leur sortir ou aux leurs nature de
propre et dancien a la reserve des meubles desites
successions qui demeureront confondus dans
leur communaute.
Et les choses ainsy convenues les paries
ont promis de se retrouver incessament en face
de notre mere ste eglise pour y recevoir la
benediction nuptialle a peine dinterets et depens
pour seurté elles obligent biens & Chancellerie &
Renoncant & fait leu et passé en presence
de Pierre Maire Beau frere du futur laboureur audit
Mailly chatel et de Claude Briotet fils de ladite
future aussy manouvrier audit Mailly Chatel
de Me Jerome Boillaud huissier audiencer
au bailliage dauxonne et de Jean Baptiste
Rude clerc audit lieu temoins requis et soussignés
avec ledit Claude Briotet et moy ledit notaire
les futurs et ledit Maire ayant declaré ne
scavoir signer de ce enquis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.