1736 vente Potier François – Lerat François et Chevalier Madeleine

source: AD21 4E19 art. 36 Me Mourey

Lan mil sept cent
trente six le vingtiesme
de mars aprez midy a auxonne
en letde et pardevant le soussigné Notaire
royal de ladite ville u resident et en presence
des temoins en fin nommés a comparus
en sa personne François Potier ecuyer
Commissaire de la marine et des galeres
au departement de Bourgogne et Bresse
lequel a par les presentes fait vente a
perpetuite pour luy et les siens a François
Lerat laboureur a Villers les Pots et a
Madelaine Chevalier sa femme procedante
de son autorité cy presens stipulant et
acquerans aussy a perpetuité pour eux
et les leurs une maison consistante en
grange, ecurie et habergeage, un petit
verger joignant scitués audit Villers les pots
en la rue du Mothey autrement ditte
de leglise Joignant du levant lhotel
Dieu d’Auxonne, du couchant les heritiers
de Jean Champion, de bize la rue
commune et de vent un treige commun
avec les Guidet un autre petit verger
de la continence denviron un lieu de
terre plante d’arbres fruitiers, tenant

du levant lhotel Dieu, du couchant le
treige commun avec les heritiers Champion
au lieu et place des Guidet, de bize lesdits
Champion et de vent ledit treige le tout
provenant dacquisition faite par ledit sieur
Potier des heritiers du feu sieur Jean
Baptiste Tremolet par acte recu Delaval
et LeBault notaires a Auxonne le cinq
septembre mil sept cent vingt six
controllé et insinué a Auxonne le quinze
du mesme mois par DeFouvent la presente
vente ainsy faite moyennant le prix et
somme de six cent cinquante livres
en principal et trois livres pour les
vins bus a compte de laquelle somme
lesdits acquereurs en ont presentement compte
et payé audit sieur vendeur en presence desdits
notaire et temoins celle de trois cent
livres et quant aux trois cent cinquante
livres restant et parfaisant ladite somme
totalle de six cent cinquante livres, lesdits
acquereurs ont promis et promettent par
cette payer ladite somme audit sieur Potier
dans deux ans a commencer du premier
avril prochain, avec interets au denier
vingt quest dix sept livres dix sols par
an payable a chaque premier davril
dont le premier payement sera fait le

preier d’avril de l’année prochaine
mil sept cent trente sept, et le second
a pareil jour de lannée suivante demeurant
permis auxdits acquereurs de faire le
remboursement de ladite somme de trois
cent cinquante livres avant ledit tems
de deux ans, en trois payements egaux
au moyen de quoy les interets diminueront
a proportion, bien entendu que lesdits
acquereurs nentreront en Jouissance de ladite
maison que le vingt trois avril prochain
ne pourront lesdits acquereurs faire aucun
remboursement qu’en especes d’or et d’argent
ayant cour et non en aucun billets royaux
de quelque especes que lesdits billets puissent
etre introduits dans le commerce, non
obtant tous edits arrets, et declarations
contraires du benefice desquels lesdits
acquereurs se departent et un mois avant
tous de crys despeces a peine d’en supporter
la diminution, sans toutes les quelles clauses
la presente vente nauront été faite toutes
les choses cette part vendues chargés de
ses charges seigneurialles si aucune sont
ou autres si aucunes sont, et au surplus
franches et quittes de toutes hipoteques
dont et du tout les parties sont daccord
et contentes au moyen de laquelle vente
ledit sieurs vendeur s’est par les presentes
devetu et devet desdites choses cette part

vendues, et en a invetu et invet lesdits
acquereurs, aux quels il en promet toute
conduite et garantie necessaire envers et
contre tous, dont acte par seurté les
parties obligent leurs biens presens et
avenir, et lesdits acquereurs les leurs sans
clause solidaire l’un pour l’autre lun deux
seul pour le tout, et pareillement lesdites
maison et dependances et petit verger
le tout par la cour de la chancellerie &
Renoncent & fait leu et passé en
presence de Jean Baptiste Rude et de
André Robert clercs audit Auxonne temoins
requis et soussignés avec ledit sieur Potier
ledit LeRat et moy le notaire ladite
Madelaine Chevalier ayant declaré ne
scavoir signer de ce enquise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.