1740 cm Mussot Pierre – Malarbet Benoite

source: AD21 4E21 art. 14 Me Lebeau

Lan mil sept cent quarente le vingt unieme
jour du mois de juin avant midy au village
de labergement pardevant le notaire Royal de la ville
Dauxonne y Residant soussigné et en presence des temoins
au Bas nommes, Ont Comparus, Pierre Mussot laboureur
Demeurant à Flagey, ayant ja esté marié avec feue Laurence
Gaudin, Anne Mussot dit Beuillot et Françoise Depine ses
premiere, seconde et troisième femme, Dune Part.
Benoiste Malarbet fille de feu Pierre Malarbet vivant
laboureur demeurant audit Labergement, et procedante de lautorité
de Michelle Gautet ses pere et mere icelle Gautet Cy presente
autorisant sadite fille quant a ce Dautre part.
Lesquelles partyes des autorités susdittes et de lavis de leurs
parents et amis Cette part assembles ont fait et font entre
elles le traitte de leur futur mariage en la forme et maniere
que sensuit.
Cest a scavoir que lesdits futurs Epoux et Epouse seront uns
et communs en tous Biens meubles quils ont acquets et conquest
quils feront pendant et Constant leur futur communaute.
Suivant la generalle coutume de ce pays et duché de bourgogne
quest par moittié meubles et acquets.
Suivant laquelle coutume ledit futur Epoux donnera a
laditte future epouse des Bagues et joyaux en valleur de la
somme de trente livres Dont il luy fait Donnation pour
luy sortir nature de propre et aux siens.
Douhaire ayant lieu la future sera Doué sur les propres
dudit futur dun douaire suivant et a la forme de laditte coutume
En consideration encore Du present mariage ledit futur a
fait Don a ladite future Epouse dune somme de deux cent livres
quelle prelevera sur le plus clair de ses Biens et ce pour la
jeunesse, laquelle somme sortira a ladite future et aux siens
nature dancien.

Se marie ledit futur Epoux pour tous ses Biens, en valleur
de la somme de onze cent livres, concistant en meubles meublans
chevaux vaches arnois equipages servant au labourage grains
ensemances et a Receuillie et autres Bons effets le tout vu et
Reconnu par ladite future epouse ladite Gautet sa mere et ses parents
qui sen sont contentes.
Se marie laditte future pour ses Biens paternels Echus et
maternels a Eschoir en avancement desquels Laditte Gautet sa mere
luy a constitué en dot la somme de deux cent livres consistant en
son troussel compose de lit Garny paire darmoires habits nuptiaux
linges et hardes servant a sa personne et autres Bons effets aussy
le tout Vu et Reconnu par ledit futur Epoux & ses parents qui sen
sont contentes pour avoir deja estes delivres audit futur.
Sur chacunes desquelles Constitutions il en sera ameubly au proffit
de la future communaute la somme de soixante livres et le surplus
sortira a chacuns des futurs maries chacuns en droit soy nature dancien
comme si le tout avoit fait tronc et double en leur famille.
Et comme ledit futur a deux enfants de son troisieme mariage
avec ladite Depine, il a este Bien entendu entre lesdites partyes quils
seront nouris eleves et entretenus aux frais de ladite future communuate
jusqu’en age de majorité ou mariage auquel temps ledit futur leur
Relachera a chacun ce qui est porté par leur acte tutelaire.
La Dissolution du futur mariage arrivant le survivant aura
et prelevera avant tout partage, si cest le futur les habits et linges
servants a sa personne son lit et sa chambre garnie telle quelle se
trouvera ou pour icelle chambre garnie la somme de soixante livres
a son choix.
Et si cest ladite future epouse qui survive ledit futur Epoux en
ce cas elle aura et prelevera pareillement Avant tout partage
les habits et linges servants a sa personne son lit & sa chambre
Garnie semblable somme de soixante livres aussy a son choix
outre ses Bagues et joyaux qui luy sont propres.
Se Reservent lesdits futurs Epoux et Epouse le pouvoir et la
faculté de disposer de leurs Biens en faveur lun de lautre ou de telle

portion diceux que Bon leur semblera et ce par touttes sortes
Dactes quils aviseront Bon estre derogeant pour Ce Regard
a la coutume du duché de Bourgogne en ce qui peut y estre
Contraire suivant laquelle le surplus du present traitté
Demeure Reglé.
Et Ces choses ainsy faittes et conclues lesdites partyes ont promis de se
presenter incontinant la signature du present contract en face de notre
mere Ste Eglise pour y Recevoir la Benediction nuptialle a peyne de
tous depens Domages et interrets Dont elles ont dit estre contentes
et Daccords pour seureté de quoy elles ont obliges leurs Biens par la
cour de la Chancellerie & Renoncant & fait leu et passé audit Labergement au domicil
de ladite Ve Malarbet en presence de Philippe Guay laboureur a
Flagey frere dudit futur epoux du cotte maternel, Pierre Dargent
manouvrier audit Flagey son beau frere a cause de Laurence Mussot sa
femme, Pierre Brouard manouvrier au meme lieu aussy son Beau frere
a cause de Louise Mussot sa femme, Jean Depine manouvrier audit lieu
son beau frere, Jean Guay laboureur au meme lieu son neveu, Claude
Mussot dit Beuillot laboureur audit lieu son Beau frere, Jacques
Berger procureur d’office au meme lieu son Beau frere a cause de sa femme et cousin issu de Germain,
Pierre Gaudin fils de Claude Gaudin laboureur au meme Flagey neveu
audit futur et cousin issu de germain a la dite future, Benigne
Malarbet manouvrier audit Labergement frere de laditte future,
Jean Drouelle laboureur au meme Labergement oncle paternel
a ladite future, Denis Berger laboueur audit Flagey aussy son oncle
a cause de sa femme
Guillaume Bertin employe de la brigade ambulante des fermes
du Roy cousin a ladite future a cause de Louise Gavignet sa femme
demeurant audit Labergement, du sieur Zacarie Rude marchand convoyeur
audit auxonne y demeurant cousin germein a laditte future, de
jean Gautete jardinier demeurant aux granges dudit auxonne
cousin a ladite future, de Pierre Gautet fils de Pierre
Gautet aussy jardinier et laboureur demeurant auxdites
Granges, et de Jean Rigier fils d’Hugues Rigier laboureur
audit Labergement, De Pierre Berger laboureur a Flagey cousin
Germain a ladite future, De René Thomas tixier en toille demeurant
audit auxonne trouvé audit Labergement et Jean Baptiste Drouelle

fils dudit Jean Drouel dudit Labergement temoins requis qui se
sont soussignés avec ledit futur epoux et moy ledit notaire et quant
a ladite future epouse et a ladite Gautetsa mere elles ont declares ne seavoir
signer de ce enquis, et a legard des autres partyes cy devant denommes
ceux le sachant faire se sont soussignés les autres ayant declares
ne le seavoir faire se ce enquis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.