1741 cm Robardet Jacques – Cuillerey Anne

source: AD21 4E21 art. 68

Lan mil sept cent quarante un
le cinquieme jour du mois d’avril avant
midy a Auxonne pardevant le notaire royal de ladite
ville y residant soussigné et en presence des temoins en
bas nommés ont comparus en leurs personnes
Jacques Robardet fils de Claude Robardet demeurant aux
Granges dudit Auxonne et de Antoinette Robardet ses pere et
mere cy present et authorisant leurdit fils quant a ce d’une part.
Anne Cuillerey fille de Jean Cuillerey marchand demeurant a Vilelrs Rottin
et de Antoinette Berger ses pere et mere aussy cy present et
authorisant leurdite fille quant a ce d’autre part.
Lesquelles partyes authorisés susdit et de leurs autres
parents et amis cette part assemblés ont fait et font entre elles
les traités et accord de mariage en la forme et manière que
sensuit.
Cest a scavoir que lesdits futurs epoux et espouse seront unis
conjoints et associés en tout biens meubles et immeubles quils
ont et auront et acquets quils feront pendant et constant leurdit
futur mariage suivant la Coutume de ce pays et Duché de
Bourgogne quest par moitié meubles et acquets.
Suivant laquelle coutume ledit futur epoux donnera a ladite
future espouse des bagues et joyaux pour le jour de la celebration
dudit futur mariage en valleur de la somme de cinquante
livres dont il luy fait donnation pour luy sortir nature et
propre et aux siens, de l’insinuation a laquelle il sest charge

a peine d’interets et depens reglé des a present a la chose meme.
Sera douhé ladite future epouse sur les biens dudit futur epoux
au cas que douhaire ayt lieu d’un douhaire divis de la somme de
dix livres de rente annuelle rachetable par les heritiers dudit futur
epoux de la somme de cent livres, et ou ledit douhaire se trouveroit exeder
le coutumier ledit futur epoux fait donation du surplus a ladite future
epouse avec promesse de la faire insinuer a ses propres frais et
depens dans le temps et a la forme de l’ordonance a peine d’interets et
depens reglé des a present a la chose meme.
En faveur du present mariage lesdits Robardet pere et mere dudit
futur epoux luy ont constitué en dote et par avancement de leur
hoirie la somme de quinze cent livres scavoir mil cinquante
livres tant en argent comptant qu’en ses habits nuptiaux
le tout payable et livrable le lendemain des futures nopces
et quatre cent cinquante livres pour le prix et valleur dun
journal de vigne situé au vignoble de frasme les meulières
en trois pièces, scavoir un journal et demye ou environ
lieudit la fosse joignant George Yomar du levant, et du
couchant les heritiers Noël Ravaillon, quatre journée ou
environ au même lieu … du levant du Champs …
Pierre Estienne, et du couchant ses plus … vignes …
journé meme vignoble lieudit en Rougelot, sauf, plus vigne et
meilleurs cousins de laquelle constitution, et en sera ameubly
au profit de la communauté celle de cent cinquante livres et le
surplus sortira audit futur epoux et aux siens nature dantien
comme sy le tout avoit fait tronc ou double tronc en sa famille.

L’intention desdits Robardet pere et mere dudit
futur epoux estant de precipuer? leur dit fils
dune portion de maison qui leur appartient au village de
Flammerans indivis avec Antoine Arand marchand audit lieu
et a present demeurant audit Auxonne, et autres, en la rue de
Remilly autrement au sieur Bernard consistant en une
chambre a feu deux …, moitié de la grange en dependant
et la moitié des abergeages …, ensemble la moitié des
meix et jardin au derriere a costé dicelle y compris un
carré et meix et verger, joignant ledit Batiment presentement
admodié a Catherine Guignot veuve de Pierre Moisy manouvrier
demeurant audit Flammerans par acte reçu ledit soussigné notaire le
quinze février mil sept cent trente neuf moyennant la
somme de vingt cinq livres quils donnent a leurdit fils
par preciput a leurs autres enfants pour le recompenser
… des bons services qui leur a rendu, et dont
neanmoins lesdits futurs en prendront possession et ne
feront les fruits leurs qu’après le décès dudit Robardet
pere et mere qui leur reservent lusufruit pendant leur vie
durant et sans que ledit futur venant en partage a leur
sucession soit tenu a aucun report, et dont il luy font
donation en tant que besoing entre vifs par les
presentes.
Et a legard de ladite future epouse lesdits Cuillerey et Berger

ses pere et mere luy ont constitué en dote et par avanecement
de leur hoirie la moitié du domaine qui leur appartient
en terre et preys seize situé aux finage prairie et territoire
tant de Flaigey, Saint Seigne en Bache que Labergement
les Auxonne admodié à feu Jacques Berger marchand domicilié audit
Flaigey et par eux acquis de Jean-Baptiste Paperet laboureur à
Billey et Dame Budain femme du nommé Camuset
demeurant à Champvant par contracts reçus Delaval et
Guerier notaires à Auxonne et a Champvant touttes lesdites
terres et preys admodiés vingt trois livres ladite moitié
estimé deux cent cinquante livres, ladite moitié indivis
avec Claude Cuillerey leur fils quil partageront quant
bon leur semblera, plus un trousel composé d’un lit
garny paire darmoire, nipes, linges, et autres bons effets
estimés entre les partyes a la somme de quatre cent livres,
non compris les habits et linges servant actuellement
a sa personne, cent cinquante livres quils promettent de
luy payer le lendemain des futures nopces pour tenir
lieu a leurdite fille par acte reçu le soussigné notaire le vingt
huit janvier de lannée derniere mil sept cent quarante
controllé le dix février suivant par Fouront pour
valleur dune mere vache d’un journal ensemencé de blé
froment et de deux mesures aussy de blé froment, outre quoy

Lesdits Cuillerey et Berger pere et mere deladite epouse
luy font par les presentes donnation entre vifs par preciput
de la somme de deux cent livres pour recompense
des bons et agreables services quelle leur a rendu jusqu’…
de la preuve desquels ils l’ont … et … par les
presentes, laquelle derniere somme de deux cent livres
luy sera pareillement payer en deniers clairs le lendemain
desdites futures nopces de laquelle constitution il en sera
pareillement ameubly au profit de la communauté celle de
cent cinquante livres, et le surplus sortira a ladite
future epouse et aux siens nature dancien comme sy
le tout avoit fait tronc et double tronc en sa famille, etant au
surplus convenu que lesdits Cuillerey et Berger pere et mere
de ladite future epouse ne pourront avantager leurdit fils
et leurs autres enfants plus lun que l’autre, autre que ce
qui est ci dessus énoncés, de meme que lesdits Robardet pere et
mere dudit futur epoux qui ne pourront pareillement avantager
lerus autres enfants non plus que ledit futur époux venant en
partage a leurs successions.
Etant encore convenues entre lesdites partyes que lesdits futurs epoux
etepouse feront leur residance avec lesdits Robardet pere et
mere dudit futur epoux autant de temps quils seront contant
des uns des autres, pendant lequel temps, ils seront nouris

et entretenus eux et leurs enfants qui seront procréé dudit
futur mariage acquitter de touttes charges publiques, pendant
lequel temps lesdits Robardet leur semeront un journal de bled
froment, et un journal d’avoine dont ils mettront les grains a
leurs proffits pour leurs tenir lieu de sallaire.
Sy le futur epoux survie ladite future espouse en ce cas il aura
et prendra avant tout partage les habits et linges servant
a sa personne son lit et ladite chambre garnier tel quelle se trouvera
ses armes ou pour le tout la somme de cent vingt
livres a son choix.
Et sy cest ladite future espouse qui survie ledit futur
en ce cas elle aura et prendra aussy avant tout partage les
habits et linges servant a sa personne son lit et sa chambre
garnie ou pour le tout pareille somme de cent vingt livres
a son choix, outre ses bagues et joyaux qui luy son propre.
se reservent lesdits futurs epoux et epouse le pouvoir et
la liberté de se donner tous leurs biens ou telle portion
d’iceux que bon leur semblera exepte touttes sortes de
traités quils aviseront bon estre derogeant pour ce regard
a la coutume de Bourgogne en ce qui peut y estre contraire.
Et a legard des articles non compris au present traité ils
demeurent reglés suivant et a la forme de ladite coutume de
Bourgogne.
Et ces choses ainsy faittes et conclues lesdites partyes ont
promis de se representer en face de notre mere sainte eglise le
plus tot que faire se pourra pour y recevoir la benediction

nuptialle a peine d’interets et depens dont elles ont dites
etre contentes et daccord pour sureté de quoy elles en
obligent leurs biens par la cour de la Chancellerie et renoncant.
Fait et passé audit Auxonne en la maison et en presence de
Messire Claude Pieur avocat au parlement demeurant a Auxonne
bon amy desdits futurs, de Jacques Robardet marchand demeurant audites
Granges oncle et parain dudit futur epoux, de Claude Amanton
laboureur à Villers les Pots oncle dudit futur epoux a cause de sa femme,
de Claude Robardet et Sebastien Robardet, de Jean jacques
Robardet demeurant à Flammerans et aux Granges dudit Auxonne oncles
dudit futur époux, de Claude Lucan marchand audit Auxonne beau-frère
dudit futur époux, de Gabriel Accard demeurant audit Flammerans
oncle et parain dudit futur epoux a cause de sa femme, de
Pierre Merme laboureur audit Flammerans aussy oncle dudit
futur epoux a cause de sa femme, de Jacques Rigier laboureur a
Labergement, Denis Berger laboureur à Flagey, de Pierre Paperet
laboureur à Billey oncle deladite future epouse, de Claude Paingon
marchand a Auxonne cousin germain de ladite future epouse
a cause de sa femme, de Claude Lucan pere marchand audit
Auxonne allié dudit futur epoux, du Sieur Charles
Ponteney bourgeois audit Auxonne, amy desdits
futurs, et de Toussaint Thoams clerc audit Auxonne
tous temoins a ce requis et soussignés
avec lesdits Robardet fils ladite future epouse

lesdits Robardet et Cuillerey pere desdits futurs ladite Antoinette
Robardet et ladite Berger meres desdits futurs ayant déclarer
ne scavoir signer de ce enquises, et quant aux autres
partyes cy devant denommés ceux le sachant faire
se sont soussignés les autres ayant déclaré ne le scavoir
faire de ce enquis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *