1747 cm Jovignot Claude – Gavignet Jeanne

source: AD21 4E19 art. 40 Me Mourey

Pardevant les notaires royaux de la ville
dauxonne y residants soussignés le huitieme doctobre
mil sept cent quarente sept apres midy audit auxonne
ont comparus en leurs personnes Claude Jovignot fils
majeur et usant de ses droits de feu Toussaint Jovignot
laboureur a Tillenay et de Marie Trouillard
ses pere et mere demeurant audit tillenay dune
part.
Et Jeanne Gavignet fille majeure usant de ses
droits de feurent Pierre Gavignet laboureur
aux granges dauxonne et de Catherine Bressin ses
pere et mere, Icelle Jeanne Gavignet demeurante
auxdites granges dauxonne dautre part.
Lesquelles parties des avis et consentements de
leurs parents et amis cy presens assemblés ont fait
et font entrelles les traitté et convention de mariage
dont la teneur suit.
Seront lesdits Claude Jovignot et Jeanne Gavignet marie
uns et communs en tous biens meubles et acquets
quils ont et auront suivant la coutume generalle de ce
pays et Duché de Bourgogne.
Donnera le futur epoux a la future epouse des
bagues et Joyaux le jour des futures noces en valeur
de la somme de quarente cinq livres qui sortiront
a ladite future et aux siens nature dancien.
Sera douée ladite future sur les biens dudit futur au cas
que douhaire ait lieu d’un douaire divis de la somme
de soixante livres, dont ledit futur luy fait par cette

donnation entre vifs sujette a insinuation aux frais dudit
futur, de ce en quoy il pouroit exceder le coutumier.
Se fait bon et riche ledit Claude Jovignot en la
somme de deux cent cinquante livres consistant en
habits linges, bons effets et argent comptant de la
quelle somme il en sera ameubly dans la communauté
celle de cinquante livres et quant au surplus il sortira
audit futur et aux siens nature de propre et dancien comme
sil avoit fait tronc et
double tronc en sa famille en quelques mains que le
tout puisse passer.
Ladite Jeanne Gavignet se fait bonne et riche a la
somme de trois cent livres consistant en heitages et
en trousel habits, linges et hardes servans a sa personne
de ladite future de laquelle constitution dotalle il en
sera ameubly dans la communauté la somme de
cinquante livres et quant au surplus il sortira a ladite future
et aux siens nature de propre et dancien comme sil
avoit fait tronc et double tronc en sa famille en
quelques mains que le tout puisse passer.
Arrivant la dissolution du futur mariage le survivant
aura et emportera avant tout partage ses habits et
linges servans a sa personne et outre ce un lit garny
a choisir par le survivant le tout en letat quil se trouvera
outre quoy si cest la future qui survive elle emportera encore
ses bagues et joyaux cy dessus stipulés.
Se reservent lesdits futurs toutes successions directes ou
collateralles qui puissent leur arriver pour sortir chacun
en droit soy nature de propre et dancien, a lexception
seulement des meubles qui demeureront confondus dans
ladite communauté non obtant la coutume de ce pays.
Se reservent aussy lesdits futurs la faculté de disposer
lun au profit de lautre
de tout ou de partie de leurs biens par tels actes de
derniere volonté que bon leur semblera non obtant la

coutume de ce pays et Duché de Bourgogne, en ce
quelle pouroit porter de contraire et a laquelle ils
derogent expressement par les presentes.
Et les choses ainsy reglées les parties ont promis
se representer incessament en face de notre mere Ste
eglise pour y recevoir la benediction nuptialle a peine
dinterets et depens pour surete elles obligent biens &
Chancellerie & renoncent & fait, leu et passé audit
auxonne en presence de Pierre Trouillard laboureur
aux granges dauxonne oncle dudit futur, de Denis
Robardet laboureur auxdites granges, beaufrere dudit futur de
Claude Martin tixerant en toille a Auxonne aussy
beaufrere du futur, de Claude Marchand laboureur a
tillenay Parein du futur de Catherine Jovignot
femme de Philibert laboureur a tillenay tante dudit futur,
dAnne Marchand femme de Claude Coillot laboureur
a Tillenay, mareine dudit futur et dudit Claude Coillot
de Prudent Mussot manouvrier aux granges dauxonne
beaufrere de la future, de Françoise Gavignet veuve de
Pierre Feuillebois laboureur aux granges dauxonne
tante de ladite future, dAnne Robardet veuve de
Toussaint Gavignet laboureur aux granges dauxonne
tante de ladite future et du sieur Ignace Armillet
marchand a auxonne Parein de ladite future le dit
Claude Jovignot sétant soussigné, ladite Jeanne
Gavignet future ayant declaré ne scavoir signer
de ce enquise quant aux parents et amis cy dessus
qui ont seu signer ils se sont soussignés les autres
ayant déclaré ne scavoir signer de ce enquis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.