1747 vente de terre par la Communauté de Villers les Pots au profit de Valanchot Claude et Dumay Claude

source: AD21 E19 art. 40 Me Mourey

Pardevant les Notaires royaux
de la ville d’Auxonne y residants soussignés
le quinzieme de decembre mil sept cent quarente
sept apres midy audit Auxonne a comparu en
sa personne Pierre Dauvey laboureur demeurant
a Villers les pots en qualité d’Echevin de la
communauté dudit lieu et de Procureur special
des habitants dudit Villers les pots par leur deliberation
prise en lassemblée generalle desdits habitans
du quatrieme du present mois de decembre
controllé a Auxonne ce Jourduy par Salafon
qui demeure Jointe et annexée a la minute des
presentes pour y avoir receus le cas echeant
lequel qualités a par les presentes
fait vente a perpetuité pour et au nom
de ladite Communauté de Villers lespot a
Claude Valanchot et a Claude Dumay tous deux
laboureurs demeurans audit Villers lespots cy
present et ecquerans a perpetuité pour eux
et les leurs un demu Journal de terre scitué
au finage dudit Villers lespots au lieu dit au
Mourat aboutissant du levant sur les acquereurs
du couchant sur des terres apartenantes au

Seigneur dudit Villers lespot, de bize la chapelle
Notre Dame de la levée et de vent un communal
apartenant a la Communauté dudit Villers lespots
lequel demy Journal de terre les acquereurs
ont dit bien scavoir et connoitre, des confins
scituation contenence et etat du quel ils se
contentent ledit heritage franc et quitte de toutes
charges, servitudes et hipoteques, a l’exception
de trois deniers de cens dus annuellement
au Seigneur dudit lieu suivant son terrier, la
presente vente faite moyennant la somme de
quarente livres, a compte de la quelle somme
ledit Valanchot en a payé avant cette aux Echevins
dudit Villers lespots celle de dix huit livres qui
a eté employée a voiturer le meubles et effets
du nomme Jean Pourtoy salpetrier qui etoit
etably audit Villers lespots et quant aux vingt
deux livres restant et parfaisant le prix total
de quarente livres elles ont eté presentement
comptées et payées par lesdits acquereurs audit
Dauvey Echevin, scavoir quarente sols par
ledit Valanchot et vingt livres par ledit Dumay
la quelle somme de vingt deux livres le dit
Echevin destine a payer trois voitures de
salpetre depuis Villers lespots a Dijon, et
la voiture des equipges du sieur Dutas
Capitaine du Regiment de la Rochefoucaut

depuis Villers lespots a Seurre, laquelle
voiture fut faite le douzieme de may de la
presente année, de la quelle somme de
quarente livres ledit vendeur est content
et enquette lesdits acquereurs, et au moyen
de ce que dessous ledit Dauvey audit Nom a
develu et devet ladite Communauté dudit
demy Journal de terre et en a invetu et
… et les acquereurs aux quel il en promet
par ladite communaute toute conduite et
garantie necessaires envers et contre leurs
dont acte pour surete les parties
obligent biens & Chancellerie &
Renonceant & fait, leu et passé audit
Auxonne en letude de Mourey l’un desdits
notaires auquel la minute des presentes
est restée et se sont les parties soussignés avec
lesdits notaires.

ce jourduy quatorze decembre mil sept
cent quarente sept les Eschevins et habitans
estant assembl aux son de la cloche a
la maniere ordinaire et la diligence de Pierre
Dauvey et Jean Claude Baudement Eschevins de
la Communaute de Villers les pots en exercyce
la presente année premierement
Claude Amanton Claude Menelon Jean Fourcaut
Pierre Dumay Claude Racle Hugue Lerat
François Chabet François LeRat Claude Guenier
Pierre Boutilliée Michel Magniere Jacque
Durant Claude Robert Jean Gaidry Hugue
Colin Jean Lenoir François Lebeuf François
Champion Claude Vallanchot Claude
Dumay Jacque Armenday François Champion
François Robert Claude Coulon François
Bornet Quantin Geuvray Jean Viard Jean
Vion Jean Dumay et Antoine Colin Jacque
Gaydry Estienne Quenot François Dumay
Pierre Racle François LeBeuf.
Lesquels habitans toute dune maime vois ont
ont donnés pouvoir entre eux aux Eschevins
cy devant nommé de vendre un demy journal
de terre lieux dit aux mourat a Claude Vallanchot
pour le pris et somme de quarante livre les
habitans qui ont sus signer se sont soubsiné.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.