1747 vente Racle Etienne à Jovignot Sébastien

source: AD21 4E21 art. 16 Me Lebeau

L’an mil sept cent quarente sept
le sixieme jour du mois de juin apres
midy a auxonne en letude et pardevant le notaire
Royal de laditte ville y Résidant soussigné et en
presence des temoins au Bas nommes, ont comparus
en leurs personnes Etienne Racle manouvrier.
Demeurant a Mailly le port et de son autorité
Catherine Jovignot sa femme lesquels sollidairement
l’un pour l’autre sans division lun deux seul pour
le tout, ont de leur bon gres et volontes vendus
cedes quittes et transportes comme par ces
presentes ils vendent cedent quittent transportent
et delaissent perpetuellement pour eux et les
leurs, a Sebastien Jovignot mannouvrier
Demeurant audit mailly le port, et a Catherine
Bracon sa femme cy presents et acquerant aussy
perpetuellement pour eux et les leurs, un
Demy journal de terre scitué au finage de
mailly la ville lieudit enlit en un champ
joignant DeSoleil levant François Morez laboureur
au village debarres a cause d’Huguette Jovignot
Du couchant Claude Jovignot de mailly leglise
aboutissant de Bize sur ledit Jovignot acquereur
et de vent sur la Rue Commune tirant de mailly

leport a mailly laville, sauf audit Demy
journal de terre cette part vendu ses plus vrays
et meilleurs confins, iceluy franc et quitte de
touttes charges servitudes et hipotecques que lesdits
vendeurs n’ont predeclarer pour n’en avoir jamais
payé aucune fois de la Dixme, La presente
et perpetuelle vente ainsy faite entre les partyes
pour et moyennant le prix & forme de trente
trois livres en principal et douze livres pour
les vins Bus parlant de la presente vente, laquelle
somme de trente trois livres a presentement
estée comptée payée et delivrée par lesdits
Jovignot mary & femme acquereurs auxdits Racle
mary & femme vendeurs en Bonnes Especes
ayant cours presence dudit notaire et desdits
temoins, et par eux tirée & mise en poche dont
ils sont contents et les enquittent, au moyen
de quoy ils se sont Demis & Demetes dudit
Demy journal de terre cette part vendu en ont
invetu et saisy lesdits Jovignot mary & femme
requereurs auxquels lesdits vendeurs en ont sous
laditte clause sollidaire promis touttes conduittes
et Garantie necessaires envers et contre tous

pour par lesdits acquereurs nen prendre
neantmoins possession qu’a la semaille
des Bleds prochain, Dont & De quoy lesdites
partyes sont contentes & Daccords & mont Requis
acte pour Seureté duquel et de la garentie
cy devant stipulée lesdits Racle mary &
femme vendeurs en ont obliges leurs biens
par la Cour de la Chancelerie & Renoncant fait leu
et passé audit auxonne en presence de Jean
Louis Chevalier huissier au grenier a sel
de ladite ville François Mussot clerc
audit lieu temoins Requis qui se sont soussignes
avec moy ledit notaire lesdits vendeurs non plus
que les acquereurs ayant declarer ne seavoir
signer de ce enquis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.