1757 bail de Bossu Claude sur Paris Claude

source: AD21 4E21 art. 72 Me Lebaut

Pardevant les notaires Royaux de la
ville dauxonne y Residans soussignes
Cejourdhuy dix neuf feuvrier mil
sept cent cinquante sept avant midy audit
auxonne a comparu Claude Paris paicheur demeurant
au village de Poncey lequel a declaré avoir
pris et Retenu a titre dadmodiation pour
le temps et terme de trois années consecutives
qui commenceront le jour de feste saint
george vingt trois avril prochain pour
finir apres lesdittes trois années revolues
de Claude Bossu mugnier et farinneur
demeurant au moulin dudit Poncey cy
present et luy delaissant audit titre et
pour ledit temps les meix maison
grange ecuries, jardin, verger, aisances,
appartenances, et dependances, appartenantes
audit Bossu scituée audit village de
Poncey en la Rue de Saone ayant pour
confin de Bize Vincent Bigot ayant assencés
de Messir le Chevalier depars de vent Hugues
Milliere une Ruelle commune entre deux
ferant pardevant de soleil levant sur laditte

Rue de la Saone, et par derriere du couchant
Pierre Matiron qui sa assencé au sieur Martin
et encore dudit cotte du couchant François
potot, sauf a la ditte maison et ses dependances
ses autres plus vrays et meilleurs confins
clos du cotte de Bize dun petit terreau, et
le surplus clos de hayes mortes, que jean Collin
fermier actuel doit Rendre conformement au
Bail quil en a passé pardevant Louhet et son
confrere notares le treize janvier mil sept cent
cinquante un controlle le seize dudit mois par
salaison en Bon et du etat, Lesquelles choses
cette part admodies ledit Paris a dit Bien seavoir
et connoistre et dont il se contente, la presente
admodiation ainsy faite entre les partyes pour
et moyennant le prix & somme de quarente
livres pour uns chacuns desdits trois ans
dont le premier terme et payement se fera
et commencera par ledit Paris entre les
mains dudit Bossu le vingt trois avril de
lannée prochaine mil sept cent cinquante
huit pour continuer ainsy de termes en
termes et dannees a autres sans cesser
jusqu’a lexpiration desdites trois années qui

finiront le vingt trois avril de lannée mil
sept cent soixante, temps auquel ledit Paris
rendera laditte maison en ce qui est desdites
Reparations loccatuer En Bon et deu Etat
et jouira dicelle en Bon pere de famille et sans
y Rien deterriorrer entretiendra Bien et deument
pendant le cours dudit Bail ledit petit fosser
et les clotture desdits meix maison jadin et
verger ensorte quil puisse rendre le tout a la
fin dudit bail aussy en Bon et du Etat, Dont
acte pour seurete duquel il promettent respectivement
conduire et payer obligent leurs Biens par la
cour de la Chancelerie & renoncant & fait et passé audit
auxonne en letude de Lebaut lun desdits notaires entre
les mains duquel la minute est Restée lautre
present qui se sont soussignes quand auxdits Paris
et Bossu ils ont declares ne seavoir signer de
ce enquis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.