1761 cm Heliot Philippe – Lainé Catherine

source: AD21 4E21 art. 19 Me Bretin

Pardevant les Notaires Royaux de la
ville d’auxonne y Residant Soussignés Cejourdhuy
six janvier mil sept cent soixante un avant midy
audit auxonne ont comparus en leurs personnes les
partyes Cy aprest seavoir.
Philippe Heliot manouvrier demeurant a pont
ayant deja eté marié d’une part.
Et Catherine Lainé fille mineure de deffunt Simon
Lainé manouvrier a Champdotre, et dAnne Foulot
laditte Catherine Lainé procedant de lautorité de
laditte Anne Foulot sa mere cy presente et lautorisant
quant a ce d’autre part.
Lesquelles partyes ainsy comparantes seavoir le futur
de lavis et consentement de François Heliot son frere
Claude Heliot son autre frere, et Jean Fagot laboureur
a pont son beau frere, et la future de lautorite
de laditte Foulot sa mere, et de lavis et consentement
de Pierre Sordel son cousin, ont fait et font entre
elles les traitté et accord du futur mariage en
la forme et maniere suivante.
Seavoir quils promettent se prendre a mary et femme
et loyaux epoux et pour cet effet de se trouver
En face de nottre mere Ste Eglise catholique
apostolique et Romaine, pour y Recevoir la
Benediction nuptialle le plustost que faire se
pourra a peine dinterrets.
Seront les futurs uns et communs en tous biens
meubles quils auront et acquets quils feront pendant
leur future communauté suivant l’usage de Ce pays

et Duché de Bourgogne.
Donnera le futur a la future Espouse des Bagues et
joyaux pour le jour de la celebration du futur
mariage en valeur de la somme de trente livres
qui luy seront propre et aux siens.
Sera Douée la future sur les Biens du futur au cas
que Douaire ayt lieu D’un Douaire Divis ou prefix
de trois livres de rente, Rachetable de trente
livres par les heritiers du futur, et ou le dit douaire
divix excederoit le coutumier le futur en fait don
et donation a la future laquelle, il promet de faire
insinuer a ses frais dans le tems et a la forme de
lordonnance.
Se constitue en Dotte le futur La Somme ou valeur de
cent vingt livres consistant en linges et habits
servant a sa personne, lit garny, meubles et effets
grains, foins et Bestiaux, vue et reconnu par la
future et ses parents qui ont dits en estre content,
et le non compris pareille somme de cent vingt
livres Revenant a Jean heliot, Jeanne Heliot,
Anne Heliot, et Philippe Heliot ses quatres enfants
mineurs de son mariage avec deffunte Huguette
Fagot.
#
Sur chacune desquelles constitutions dotalles chacun
des futurs en ammeubliera au proffit de la communaute
la somme de dix livres, et le surplus leurs sortira
a chacun nature D’ancien et aux leurs comme si le
tout avoit fait tronc et double tronc dans leur
familles en quelques mains que le tout puisse
passer soit en ligne directe ou collateralle .
Chacun des futurs payera en Droit fait les dettes quil
aura contractee avant la celebration du futur
mariage en sorte que les Biens de Lun ne puissent
soufrir pour les Dettesde Lautre.
Se Reservent les futurs, touttes successions directes
ou collateralles pour leur valeur et sortir a chacun

nature D’anciens quant aux fonds a lEgard
des meubles ils demeureront confondus dans la
communauté.
Se reservent encore les futurs le pouvoir de
disposer en faveur lun de lautre de la generalité
de leurs Biens ou Departie Diceux par tels
actes quils jugeront convenables derogeant
pour ce Regard a la Coutume de ce pays Et Duché
de Bourgogne, Bien entendu neantmoins que le
futur se conformera a lEdit des Secondes noces.
Arrivant la Dissolution du futur mariage,
le Survivant prelevera avant tout partage les
linges et habits servant a sa personne lit garny
armoire un coffre ou pour le tout la somme de
quarante livres a son choix, Et la future outre Ce ses Bagues
et joyaux en valeur diceux.
# Et la future se constitue en dotte la somme
en valeur de deux cent cinquante livres, consistant
en habits et linges servant a sa personne lit garny
troussel, argent monnoyé et autres effets mobiliers
le tout provenant de ses guains et epargnes et
vue et Reconnu par le futur et les parents
de cet article de la constitution dotalle de la
future obnis dans son ordre et a la suitte de
la constitution dotalle du futur demeure
approuve.
Le surplus du présent traitté non Ecrit
demeure Reglé suiveant lusage et generalle
coutume de ce pays et Duche de Bourgogne.
Dont et de tout ce que dessus les partyes sont
daccords et contentes pour seureté elles obligent
Biens par la Cour de la Chancellerie &
Renoncant & font lu et passé audit auxonne

En letude de Bretin lun desdits notaires
soussignés avec Claude Heliot et Jean Fagot, Et Pierre
Vallee amy de laditte future survenue au present traitté
quant aux futurs et a François Heliot, Pierre Sordel
et a laditte Anne Foulet, ils ont declares ne seavoir
signer de ce enquis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *