1763 vente Malarbet Pierrette – Briselaire Claude Xavier

source: AD21 4E18 art. 14 Me Serdet

Pardevant les notaires Royaux
de la ville d’auxonne y residants soussignes
Cejourdhuy huitieme de may mil sept cent
soixante trois apres midy audit auxonne a comparue
en sa personne Pierrette Malarbet femme
procedante de l’autorite de Philippe Camusard
manouvrer demeurant a labergement les
auxonne cy present et l’autorisant quant au
present fait laquelle a par les presentes vendu
a perpetuite pour elle et ses siens a Claude Xavier
Briselaire conseiller Grenetier au Grenier a Sel
d’auxonne cy present et acquerant aussy a perpetuite
pour luy et ses siens des terres cy apres scavoir
Un tiers de journal de terre finage de labergement
lieudit au Champ Marbon, joignant du levant
Jean Drouelle et du Couchant des terres
cultivées par Claude Drouelle.
et deux tiers de journal de terre même finage
lieudit a La Coulette, joignant du couchant
Benigne Malarbet et du levant la Chapelle St
George, aboutissant de vent sur un chemin tirant
au preyx poncey, et de bize sur un contour appartenant
aux heritiers de Simon Malarbet.
Sauf auxdites terres leurs plus … et meilleurs
soussins que ledit acquereur a dit bien seavoir
et connoitre se contentant de la cout meme

La presente vente ainsy faitte entre les parties
pour et moyennant la somme de cent livres
qui ont etés presentement comptes et payées
par ledit acquereur a ladite vendresse presence
desdits notaires en especes d’or d’argent et monnoye
ayant cour de ce jour, laquelle somme laditte
vendresse et son mary ont tirés a eux et ont dit
en être contents et satisfaits en quittent ledit
sieur acquereur.
Et comme les terres cette part vendues sont
amodiées a Denis Coulardot manouvrier a labergement
conjointement avec d’autres terres par acte recu Dugied
et son confrere notaire a Auxonne le dix neuf
octobre mil neuf cent soixante, controlle le vingt
sept dudit mois par Coullenot, laquelle amodiation
ne doit finir que le onze novembre mil sept
cent soixante sept, raison pour quoy il est convenu
que ledit sieur acquereur n’entrera en possession desdit
journal de terre que ledit jour et pour indemniser
ledit sieur acquereur de la non jouissance d’iceluy jusquand
tems il est convenu que ladite vendresse et son
mary luy payeront comme ils s’y obligent par
les presentes cinq livres de rente annuelle jusqua
l’echeance dudit Bail dont le present terme sera
echu et le premier payement luy sera fait le
onze novembre prochain pour ainsy continuer
d’année a autre et de terme en terme sans cessur
jusqu’audit jour et compris iceluy onze novembre
mil sept cent soixante sept, tens auquel laditte
rente sera assoupie, au moyen de ce que ledit sieur

acquereur prendra possession dudit journal de
terre pour lors, pour en jouir ou lamodier
ainsy et a qui bon luy semblera.
La vendresse declarant de plus que ledit journal
de terre est franc et quitte de toutes charges
servitude cens redevance droits seigneriaux
ny hypoteqe ainsy que ladite vendresse et son
mary le garentissent.
Et au moyen de la presente vente laditte
vendresse de la preditte autorite sest par les
presentes devetue et delaisse dudit journal de
terre et en a … et jures ledit acquereur
auquel elle luy en promet toute conduitte et
garantie necessaire envers et contre tous dont
acte pour surete les parties obligent Biens &
Chancelerie & renoncant & fait leue et passé audit
auxonne en l’etude de Serdet lun desdits
notaire auquel la minute des presentes est restee
et s’est ledit sieur acquereur soussigné avec ledit
Camusard, quant a ladite vendresse elle a
declare ne scavoir signer de ce enquise.
La rature de deux mots en la premiere page
aprouvé.
Etat de plus convenu que l’Echeance du Bail de
Coulardot la vendresse et son mary donneront une
declaration ausieur acquereur du journal de terre
cy dessus vendu, en vertue des anciens et nouveaux
… a peine de tous depens dommage et
interets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *