1764 cm Nicolin Jacques – Coureux Anne

source: AD21 4E18 art. 14 Me Serdet

Pardevant les notaires royaux de la
ville dauxonne y residants soussigné cejourd’huy quatorze
may mil sept cent soixante quatre apres midy ausit auxonne
ont comparus en leurs personnes Jacques Nicolin garcon
majeur demeurant aux granges d’auxonne fils de defunts
Jacques Nicolin en son vivant manouvrier auxdites granges et de
Claudine Poncet ses pere et mere d’une part.
Et Anne Coureux fille mineure de defunt Pierre Coureux
en son vivant manouvrier aux memes granges procedante
de lautorite danatoile Gautet veuve dudit Pierre Coureux
sa mere et tutrice cy presente et lautorisant dautre part.
Lesquels parties des avis et consentement de leurs parens
et amis cy present assembles ont fait et font entrelles les traittés
et accord de leur futur mariage ainsi que suit.
Seront lesdits Jacques Nicolin et Anne Coureux mariés uns et
communs tous biens meubles acquets et conquets quils
ont auront et feront pendant leur future communaute.
Donnera le futur epoux a la future epouse des Bagues
et Joyaux pour le jour de la celebration de leurs noces en
valeur de la somme de vingt livres dont ledit futur fait par
cette donnation entre vif a la future acceptante pour lui
sortir et aux siens nature de propre et d’ancien ladite donnation
sujette a incinuation aux frais dudit futur a peine de
domage et interets regles a la chose même.
Sera doué la future epouse sur les biens du futur epoux
au cas que douhaire ait lieu dun douhaire divis et prefixe
de la somme de trente livres une fois paye dont ledit futur

fait egallement donnation a la future acceptante pour
lui sortir nature d’ancien ladite future se departant de
tout plus amples douhaires.
Se constitue en dote ledit futur epoux la somme de
trois cent livres consistant en habits linges meubles et efffets
le tout en valeur de ladite somme vus et reconnus par ladite
future et ses Parens qui en sont contens.
En faveur du futur mariage ladite Anatoire Gautet
constitue en dot a ladite future sa fille la somme de
trois cent livres consistant en habits linges troussel
lit Garnis armoires et autres effets le tout en valeur de
ladite somme aussi vus et reconnus par le futur et ses
parens qui en sont contents laquelle constitution est
faitte par ladite Gautet tant en avancement de son hoirie
que pour l’acquitter envers ladite future sa fille de ses
droits Paternels.
Plus ladite Gautet constitue en Dot a ladite future sa
fille une vache en valeur de la somme de trente livres
laquelle ledit futur a declare la … avant cette.
Sera ameubli et confondu dans la communaute par
chacun des futurs sur leurs constitutions dotalles cy dessus
la somme de trente livres qunt au surplus de leurs dites
constitutions il leur sortira et aux leurs chacun en droit
soy nature de propre et d’ancien comme si le tout ait fait
tronc et double tronc en leurs familles en quelque main
quil puisse passer.
Arrivant la dissolution du futur mariage le survivant
aura et emportera avant tout partage ses habits et linges
servant a sa Personne en letat quils se trouveront avec son
lit et sa chambre garnies aussi en letat quils se
trouveront ou pour iceux lit et chambre garnie la somme
de cent livres au choix du survivant outre quoi si cest la
future qui survit elle prelevera encore ses …
matrimonialles cy devant stipulés.

Se reservent lesdits futurs toutes successions directes ou
collateralles qui pouront leur arriver pour leur sortir et
aux leurs chacun en droit soy nature de propre et dancien
a lexeption meubles meublant desdits successions seulement
qui seront ameublis en confondus dans la communauté.
Se reservent aussi lesdits futurs le pouvoir et la faculte de
disposer au profit lun de lautre de tout ou de partie de
leurs biens soit en proprieté ou en usufruit soit entre vif
ou a cause de mort par traites que bon leur semblera
derogeant expressement pour cet article ainsi que pour
le precedent a la coutume de bourgogne en ce quelle peut
y porter de contraire.
Et les choses ainsi reglés les parties ont promis se
representer incessament en face de notre mere ste
eglise pour y recevoir la benediction nuptialle a peine
d’interets et depens dont acte pour sureté les parties obligent
biens par Chancelerie & renoncant & fait leu et passé audit auxonne
en letude de Serdet lun desdits notaires aucquel la minute est
reste en Presence de Nicolas Poncet vigneron demeurant a
chevigny oncle du futur d’Antoine Nicolin laboureur aux
granges d’auxonne cousin germain du futur de
Benigne Bossu manouvrier aux memes Granges beau
frere du futur de Jacques Nicolin cousin et filleul du
futur de Pierre Defaut manouvrier aux dites Granges ami
du futur de Jean rey laboureur aux Granges frere de la
future de Jacques Rey aussi laboureur auxdites Granges frere de
la future de Pierre Rozier laboureur a Mailly Chatel beau
frere de la future de Claude Coureux laboureur auxdites
granges oncle et Parain de la future d’Antoine Coureux
manouvrier auxdites Granges oncle de la future et de Pierre
Gautet laboureur auxdites Granges cousin Germain de la
future et sest ladite Anatoire Gautet soussigné avec
ledit Nicolas Poncet ledit Jacques Nicolin ledit Pierre
defaut ledit Pierre Royer et Pierre Gautet quant

auxits futurs et aux autres parents ils ont declaré ne
scavoir signer de ce enquis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.