1764 cm Raillard Jean – Amanton Marie

source: AD21 4E18 art. 14 Me Serdet

Pardevant les notaires royaux de
la ville dauxonne y residants soussignes cejourdhuy
six may mil sept cent soixante quatre avant midy
audit auxonne ont comparu en leurs personnes Jean
Raillard boucher demeurant a thillenay ayant deja
ete marie dune part.
Et Marie Amanton fille de defunt
Pierre Amanton en son vivant laboureur a thillenay
et de Cladine Heliot ses pere et mere dautre part.
Lesquelles Parties des avis et consentement de leurs
parens et amis cy present assemblez ont fait et font entrelles
les traittes et accord de leur future mariage ainsi que
suit.
Seront lesdits Jean Raillart et Marie Amanton mariés
unis et communs en tous Biens meubles acquets conquets
quils ont auront et feront pendant leur future communaute
suivant la coutume de cette province.
Donnera le futur epoux a la future epouse des Bagues et
Joyaux pour le jour de la celebration de leurs noces en valeur
de la somme de Douze livres dont ledit futur fait pareille
donnation entre vifs a ladite future acceptante pour lui
sortir nature de propre et dancien ladite donnation sujette
a incinuation aux frais dudit futur a peine de domages et
interets reglés a la chose même.
Sera Doué la future epouse sur les Biens du futur epoux
au cas que Douhaire ait lieu dun Douhaire divis et
prefixe de la somme de trente livres une fois Payee

dont ledit futur fait egallement donnation a la future
acceptante pour lui sorir aussi nature dancien ladite
future se departant de tous plus ample Douaires.
Se constituent en dot ledit futur la somme de cent livres
consistant en habits linges meubles et effets en valeur
de ladite somme non compris dans Icelle celle de cent livres
quil a promis a Marguerite Raillart sa fille de son
premier mariage avec Agathe Rousselet sa premiere
femme par son traitte tutelaire.
Se constitue en dot ladite future la somme de quatre
cent livres consistant en habits linges lit garny
troussel armoire et autres Bon effets en valeur de
ladite somme vus et reconnus par ledit futur et ses parens
qui en sont contents ladite future et ses Parens etant
egallement content de la constitution du futur.
Sera ameubli et confondue par chacun des futurs
sur chacune des constitutions dotalle … la
somme de vingt livres quant au surplus desdittes
constitutions il sortira auxdits futurs et aux leurs chacun
en droit soi nature de propre et dancien comme sil le tout
eut fait tronc et double tronc en leur famille en quelque
quil puisse passe.
Arrivant la Dissolution du futur mariage le survivant
aura et emportera avant tout partage ses habits et
linges servant a sa personne en letat quils se trouveront
avec le lit et armoire aussi en letat quils se trouveront
outre quoy si cest la future qui survit elle Prelevera encore
ses precipités matrimonialles cy devant stipulé.
Se reservent lesdits futurs toutes succession directe ou
collateralle qui pourront leur arriver pour leur
sortir et aux leurs chacun en droit soy nature de
propres et danciens comme si le tout eut fait tronc

ou double tronc en leur famille a lexeption des meubles meublant desdites
successions seulement qui demeureront ameublies et
confondus dans ladite communaute.
Se reservent aussi lesdits futurs le Pouvoir et la faculté
de disposer au proffit l’un de lautre de tout ou de partie de
leurs Biens soit en propriete ou en usufruit soit entre
vifs ou a cause de mort par tel acte que bon leur
semblera dergogeant expressement pour cet article ainsi
que pour le Precedent a la coutume de Bourgogne en
ce quelle Peut y porter de contraire.
Sera l’enfant du premier lit dudit Raillart nouri eleve
entretenue aux frais de ladite communauté sans aucune
repetition quelconques.
Et les choses ainsi reglés les Parties ont promis se
representer Incessament en face de notre mere Ste eglise
pour y recevoir la Benediction nuptiale a peines d’Interets
et depens dont acte pour sureté lesdites partues obligent Biens
par la Cour Chancelerie & renoncant & fait leu et passe audit auxonne en
letude de Serdet lun desdits notaires auquel la Minutte
des Presentes est restée en presence de Jacques Raillart
Boulanger demeurant au chateau d’auxonne frere dudit
futur de Jean Baptiste Raillard garon majeur demeurant
a auxonne frere dudit futur de Jean Valby charon demeurant
au chateau d’auxonne beau frere du futur de Jean
Amanton laboureur demeurant a thillenay frere de la
future de Claude Amanton aussi laboureur audit thillenay
frere de la future d’Antoine Sauterot manouvrier audit
thillenay cousin germain de la future a cause de sa
femme de Marie Foulot veuve dudit Pierre Amanton belle
mere de la future et de Marie Collardot veuve de Denis
Fonteney laboureur a thillenay maraine de la future et
se sont lesdits Jacques et Jean Baptiste Raillart
Jean et Claude Amanton et ledit Sauteret soussigné

quant auxdits futurs et aux autres Parens ils ont
declare ne seavoir signer de ce enquis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *