1863 testament Vion Catherine

source: AD21 4E21 art. 147

L’an mil huit cent soixante trois
le douze avril.
Pardevant Me Garnier, notaire à
Auxonne, Côte d’Or, soussigné
En présence des témoins enfin nommés
et soussignés.
A comparu
Catherine Vion, veuve de Nicolas Juste
Armon, qui était musicien à Villers les Pots canton
d’Auxonne, où la dite dame sans profession est
domicilié.
Laquelle saine d’esprit et de corps ainsi qu’il
est apparu au notaire et aux témoins soussignés, a
dicté à Me Garnier, notaire, son testament ainsi
qu’il suit:
1. Je donne et lègue à Louise Vion, ma
nièce, le … , et célibataire domiciliée à Villers
les Pots.
A titre de principal et bons part, indépendament
des droits qu’elle pourra avoir dans ma succession.
La somme de six cent francs, que
ma légataire prélèvera sur le plus clair des biens que
je laisserai au jour de ma mort.
Cette somme de six cent francs sera payable
et erigible en numéraire, dans l’année qui suivra
mon décès, sans intéret pendant la dite année, mais
passé ce terme avec intérets à cinq pour cent qui couvriront
à dater de l’imposition de l’année de délai.
2. De plus, je révoque toutes les dispositions
contraires et antérieurs aux présentes, et notament
celles prises, dans mon testament authentique reçu par
Me Garnier père, qui était notaire à Auxonne, en
présence des témoins, le dix huit décembre mil huit

cent soixante un contenant legs de pareille somme au
profit de Claudine Vion, femme d’Etienne Lévêque, son mari
domicilié à Villers les Pots, j’entend que ce legs soit
nul et comme non avenu.
Ce testament a été écrit par Me Garnier, notaire
tel qu’il lui a été dicté par la testatrice, puis il a été
lu par ledit notaire à la testatrice qui a déclaré le bien
comprendre et … dans les dispositions qu’il …
le tout en la présence réelle et continuelle des témoins ci-après
nommés.
Dont acte
Fait et passé à Auxonne dans l’étude du
notaire soussigné, en présence de messieurs
1. François joseph Bernard, ancien principal du collège
2. Joseph Marx boulanger
3. Jean baptiste Paget, propriétaire
4. Claude Bon, marchand
Tous domiciliés à Auxonne, témoins
instrumentaires requis par la testatrice, ayant les qualités
voulues par la loi pour être témoins, et n’étant ni parents
ni alliés de la testatrice et de la légataire plus haut nommée
ainsi qu’ils l’ont affirmé sur la réquisition expresse
du notaire.
Et après lecture entière des présentes faite à la
testatrice, par le notaire, en présence des témoins, la
testatrice a déclaré ne savoir signer de ce requise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.