Alexandre Claudine (1831-1907)

Alexandre Claudine est née et a passé toute son enfance à Magny-Mobtarlot (21), village de 350 habitants. situé à 9 km d’Auxonne (21).

cassini_magny-montarlot

Claudine Alexandre est née le 6 aout 1831 à Magny-Montarlot, c’est son père qui a déclaré sa naissance à la mairie devant le maire Bossu, en présence de Converset Claude, propriétaire et Vadot Denis, cultivateur tous deux de la commune. (source: registres de l’Etat Civil de Magny-Montarlot (21), AD21).

A sa naissance, ses parents,  Louis Alexandre, coupeur et Jeanne Parisse, journalière, depuis 3 ans. Ils ont déjà  deux enfants, dont seulement la fille à survécu. Son père a eu cinq autres enfants d’un premier mariage avec Jeanne Tannière, dont seulement une seule fille a survécue. Ainsi le couple Alexandre-Parisse se retrouve avec trois enfants.

Au moment de sa naissance:

Louis-Philippe 1er est roi des Français par la grâce de Dieu et la volonté nationale. Porté au pouvoir par la bourgeoisie hostile au régime républicain, il installe une monarchie parlementaire et libérale. Le drapeau tricolore est adopté, la censure levée, mais l’opposition républicaine est réprimée. Dans les années 1840, la conjoncture économique se dégrade et l’opposition au régime se renforce. La révolution de février 1848 le conduit à abdiquer. (source: Bescherelle – Chronologie de l’histoire de France – des origines à nos jours Editions Hatier).

L’enfance de Claudine est marquée par le décès de sa mère en 1835, Claudine Alexandre n’a que 4 ans. Claudine perdra son père alors qu’elle est âgée de 17ans.

Elle ne connaitra pas ses grands-parents, elle qui n’en avait que 3 puisque sa mère était fille naturelle.

Sa famille vivait dans la grande rue de Magny-Montarlot (21), elle a peut être vécu avec son mari après leur mariage.

Claudine n’a jamais fréquenté l’école ou alors très peu puisqu’elle n’a jamais su signer. Elle a du rester avec ses soeurs à la maison pour l’entretenir.

Elle se mariera très jeune, comme beaucoup d’orphelines. Elle épousa Bossu Pierre le 23 janvier 1850 à Magny-Montarlot (21). Celui-ci est de 5 ans son aîné et est originaire de Poncey-les-Athée (21), commune distante d’environ 4 km.

Pierre Bossu est orphelin de mère, Elisabeth Maire est morte alors qu’il était âgé de 10 ans. Son père Jean Bossu est tisserand à Poncey-les-Athée (21).

Leur mariage s’est déroulé à 10h du matin devant Monsieur le Maire Robardet. Etaient présent le Bossu Jean, le père de Pierre et François Bossu son frère , Pierre Jacquelinet son parain; François Bouvot, cousin issu de germain de Claudine et François Davadant. (source: registres de l’Etat Civil de Magny-Montarlot, AD21). De leur union, sept enfants naîtront:

  • Claude, en 1850
  • Victorine, en 1852
  • Jean-Baptiste, en 1853
  • Claude Pierre, en 1856
  • Eloïse, en 1858
  • Anne, en 1859
  • Jules, en 1862

D’après les recensements de Magny-Montarlot, Claudine et sa famille ont vécu, Grande Rue, peut être dans la maison de son père.

Le 2 mars 1864, Claudine se retrouve veuve, Pierre Bossu son mari, meurt âgé de 37 ans. Elle se retrouve seule avec cinq enfants.

Claudine aura trois autres enfants dont les pères sont inconnus:

  • Marguerite, en 1866
  • Hippolyte, en 1868
  • Lucien, en 1872

Dans le recensement de 1866, Claudine (34ans) vit avec Perrot Louis, un journalier de 29ans, on peut se demander s’il n’est pas le père de Marguerite, mais cela reste qu’une supposition!

Le 27 juillet 1881, Louis Lenoir (70ans), épouse Claudine (49ans) à Magny-Montarlot (21). Celui-ci est veuf en 1eres noces de Reine Nicolas et en 2ndes de Marie Lerat, il est rentier à Athée (21). Il décédera le 28 janvier 1884 à Athée (21).

Au recensement de 1886, Claudine habite rue des Aiges à Magny-Montarlot (21).

En 1891, Claudine habite rue de Longchamp toujours à Magny-Montarlot (21), elle y vivra jusqu’à son décès. Ce dernier aura lieu le 21 mars 1907 , Claudine était âgée de 75 ans, elle décède en son domicile.  Ce sont ses deux fils, Lucien Alexandre et Claude Bossu qui déclarent le décès.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.