source: AD21 4E20 art. 21

lan mil sept cent trente quatre
le onsieme de janvier avant midy a
Auxonne en letude et pardevant le notaire
roual y residant soussigné, et en presence
des tesmoins au bas nommés, ont comparus
en leurs personnes François Leboeuf fils de feu
François Leboeuf laboureur à Villers les Pots
et de Marguerite Coulon sa mere icelle cy
presente et authorisante pour le present fait
son dit fils dune part.
Reine Champion fille de furent Jean
Champion laboureur au meme lieu et
d’Anne Bordet ses pere et mere icelle
procedante aussy en tant que besoin seroit de
lauthorité de Pierre Champion son frère,
et son tuteur, garde des bois et chasse de
la Seigneurerie de Villers les Pots y demeurant
dautre part.
Lire la suite de

source: AD21 4E20 art. 15

L’an mil sept
cent treize le dix huit de fevrier avant
midy au lieu d’Auxonne pardevant le notaire
royal soussigné et en presence des temoins au
bas nommés ont comparus en leurs
personnes Jean Michel laboureur a Athée d’une
part.
Philipe Moniot veuve de Claude Bonvalot
dit Charles laboureur a Lamarche d’autre part.
Lesquelles parties des avis de leurs parents et amis
pour ce assemblés ont fait et font entre eux
les traités de mariage et choses suivantes.
Lire la suite de

source: AD21 4E20 art. 15

L’an mil sept cent treize
le quatorze de mars
avant midy au lieu de
Champdpotre pardevant le notaire royal soussigné
et en presence des temoins au bas nommés
a comparu en sa personne Jeanne Hesliot
femme procedante de lauthorité de Gabriel
Pain manouvrier a Champdostre laquelle
etant au lit malade et néantmoins seigne
desprit et entendement ainsy quil ma paru
et aux temoins voulant avant que destre
prise de la mort disposer des biens qui luy
appartiennent afin devitter les difficultés
qui pourroient nastre apres son deces
Lire la suite de

source: AD21 4E20 art. 15

L’an mil sept cent
treize le dix neuf
de mars avant midy aux
Granges d’Auxonne pardevant le notaire
royal soussigné et en presence des temoins
au bas nommés a comparu en sa
personne Antoinette Cerf femme
prodedante de lautorité de Antoine
Nicolas laboureur aux Granges d’Auxonne
laquelle quoy que indisposé de maladie
corporelle et neantmoins seine desprit
memoire et entendement ainsy quil ma
paru et aux dits témoins craignant
ycelle Cerf destre surprise de la mort
avant que davoir mis ordre a ses
affaires et disposé de peu de bien
quil a pleu a dieu luy …partir
elle a de son bon gré et volonté fait
donnation a cause de mort au
Lire la suite de

L’an mil sept
cent treize le
trente mars apres midy au
lieu d’Auxonne pardevant le
notaire royal soussigné et en
presence des temoins au bas
nommés, a comparu en sa personne
Mathieu Brocot maitre marechal a
Auxonne lequel quoy que indisposé
de maladie corporelle de puis long
temps et neantmoins seing desprit
memoire et entendement ainsy quil
ma aparue et aux dits temoins
craigant destre prelleve de la
mort de la maladie de laquelle
il est allité avant que davoir
mis ordre a ses affaires il a de son
bon gré et volonté fait et fait
Lire la suite de

source: AD21 4E20 art. 15

L’an mil sept cent
treize le dernier de mars
apres midy a Thillenay pardevant
le notaire royal soussigné et en presence des
tesmoins au bas nommés a comparu en sa
personne Marie Robin femme procedenate, de
lauthorité de Claude Rascle laboureur a
Thillenay laquelle quoy que allitée de maladie
corporelle et néantmoins seigne desprit memoire
et entendement ainsy quil m’a apparu et aux
tesmoins craignant destre … de la mort
avant que davoir mis ordre a ses affaires et
disposé des biens qu’elle a et desquels elle mourera
vetue et saisie au temps de son deces Lire la suite de

source: AD21 4E20 art. 15

L’an mil sept cent
treize le huit octobre apres
midy au lieu d’Auxonne pardevant
le notaire royal soussigné et en presence
des temoins au bas nommés ont comparus
en leurs personnes, Estienne Maillard
fils de feurent Pierre Maillard laboureur
a Soisson et Claudine Clemensier ses
pere et mere iceluy majeur jouissant de ses
droits neantmoins de lautorité de Jacques
Mauriche son oncle d’une part.
Anne Nicolas fille de feurent Antoine
Nicolas laboureur aux Granges d’Auxonne et
de Françoise du Cloux ses pere et mere
procedante de lautorité d Estienne
Ducloux son oncle et tuteur et de François
Petitjean son curateur d’autre part.
Lire la suite de

source: AD21 4E18 art. 4

L’an mil sept cent quarente un le neufvieme jour
du mois de juillet après midy à Auxonne en l’étude et pardevant
le notaire royal de ladite ville y résidant soussigné en présence des
témoins au bas nommés. Ont comparus en leurs personnes Jacques
Amanton manouvrier demeurant aux Granges de laditte ville, fils de feu Bénigne
Amanton en son vivant laboureur aux mêmes Granges du corps de Bénigne Courtois ses
pere et mere. Icelle Courtois cy présente et authorisant son fils quoy que majeur
d’une part.
Jeanne Tupin fille mineure de feu Barthélemy Tupin vivant manouvrier aux
Granges, du corps de Claudine Fournier ses père et mère. Icelle Fournier cy présente
femme en seconde noces d’Estienne Bourotte tous les deux cy présents et authorisant
ladite Tupin d’autre part.
Lesquelles parties des avis et consentement de leurs parents et amis cy présent
assemblés ont faits et font entre elle les traittés alliance et accord de mariage
dont la teneur suit.
Lire la suite de

source: AD21 4E20 art. 15

L’an mil sept cent treize le
troisieme du mois d’avril
avant midy au lieu
de Villers Rotain pardevant le notaire
royal soussigné et en présence des
temoins au bas nommés a comparu en
sa personne Jeanne Miliere veuve de
Jacques Rosotte laquelle quoyque indisposée
de maladie corporelle et neantmoins seine
desprit et entendement ainsy quil ma
apparu et aux dits temoins et comme elle
veut cuitter qu’apres son deces Lire la suite de

source: AD21 4E20 art. 16

L’an mil sept
cent seize le dix
janvier avant midy
au lieu d’Auxonne par devant le notaire
royal soussigné et en présence des temoins
au bas nommés ont comparus en leurs
personnes Jacques Moniot fils de furent
François Moniot laboureur a Lamarche et
de Jeanne Languet ses pere et mere
y celuy majeur jouissant de ses droits
dune part.
Et Marcienne Michel fille procedant de
lautorité de Jean Michel laboureur a Athée
et de fue Reyne Demontigny ses pere et
mere dautre part.
Lire la suite de