Je m’appelle Jean-Baptiste Bretin, je suis né sous le règne de Louis XV, le lundi 3 août 1733 à Labergement les Auxonne (21), mes parents, Jean Bretin, manouvrier et Marguerite Bouchard me font baptiser le jour même comme veut la tradition. Mon parrain est Jean-Baptiste Rigey et ma marraine Anne Bazenet.

Je suis le cadet de trois enfants. Il y a eu Anne notre grande sœur, née le 28 novembre 1725 que je n’ai jamais connu car elle n’a vécu que quatre ans. Puis il y a Catherine qui est née cinq ans avant moi, le 11 juin 1728.

J’exerce le métier de laboureur, et m’établie à Labergement les Auxonne (21).

En 1734, ma mère tomba malade. Le 26 mars, en prévision de la mort, elle fait devant le notaire Verdelet d’Auxonne (21), une donation à cause de mort. Heureusement, elle se rétablira puisqu’elle assistera en 1756 aux mariages de Catherine et au mien.

Je me marie donc le 20 janvier 1756, j’épouse Claudine Drouelle qui était âgée de 26 ans, elle est originaire comme moi de Labergement les Auxonne (21). Elle est la fille de Jacques Drouelle, aussi laboureur et de Barbe Bazenet Barbe. Le 16 novembre de la même année j’assiste au mariage de ma sœur Catherine qui a épousé Jacques Begrand.

Lire la suite de