Louis Gaudin est né le 15 août 1890 à Villers les Pots (21), il est le fils de Eugène Gaudin, 25 ans, manouvrier et de Seichon Marie Anne Philomène, 22 ans, manouvrière.

Ses parents vivront toute leur vie dans la commune, rue de la Galère.

ce qui reste de la maison Gaudin-Richard

ce qui reste de la maison

Louis est l’aîné de quatre enfants.

En 1911, Louis est recensé par l’armée. Il est inscrit sous le n°51 du canton d’Auxonne. Il est incorporé le 14 octobre 1911 au 4e Régiment du Génie. Le 3 février 1912, il est réformé temporairement pour « dyspepsie et anémie ». Le 5 août 1912, il est rappelé à l’activité par la comission spéciale de réforme d’Auxonne. Le 9 août 1912, il est rappelé à l’activité, il est incorporé au 4e Régiment de Génie. Le lendemain 10 août, il arrive au corps et sapeur de 2e classe sous le matricule Lire la suite de

Eugène Gaudin est né le 24 février 1865 à Villers-les-Pots (21), il est le fils de Claude Gaudin, 30 ans et de Jeanne Richard, 24 ans, tous deux manouvriers.

Son père Claude décède quand il avait deux ans, le 14 juin 1867 à Villers-les-Pots (21).,

Eugène et sa mère vivront rue de la Galère à Villers les Pots (21).

ce qui reste de la maison Gaudin-Richard

ce qui reste de la maison Gaudin-Richard (source: Google Map)

Lire la suite de

Claude Gaudin est né le 27 novembre 1834 à Villers-les-Pots (21), il est le fils de Claude Gaudin, 36 ans manouvrier et de Françoise Raboisseau, 34 ans sans profession. Il a déjà cinq frères et sœurs à sa naissance, tous nés à Villers-les-Pots (21) :

  • Marguerite, née le 15 novembre 1823
  • Reine, née le 6 décembre 1825
  • Françoise, née le 1 janvier 1828
  • Pierre, né le 20 mars 1830
  • Louise, née le 10 juin 1832

Viendront ensuite 2 autres enfants:

  • Anne, née le 22 février 1837
  • Claude, né le 17 août 1840

Claude Gaudin (le père) meurt le 16 octobre 1854 à Villers-les-Pots (21), âgé de 56 ans.

Lire la suite de

Claude Godin est né le 21 frimaire an VI (11 décembre 1797) au village de Labergement-les-Auxonne (21). Ses parents Pierre Godin, cultivateur, et Françoise Bretin ont respectivement 37 et 32 ans. Claude à un frère et deux sœurs plus âgés, Jean-Baptiste 9 ans, Françoise 7 ans et Louise 4 ans.

Claude passera son enfance à Labergement-les-Auxonne (21). Il n’y partira qu’à son mariage.

Il épouse à l’âge de 25 ans, le 13 mai 1823 à Villers-les-Pots (21), Françoise Raboisseau, 23 ans. Née à Villers les Pots (21), le 19 nivôse an VIII (9 janvier 1800), elle est la Lire la suite de