source : AD21 4E20 art. 25 Me Louhet

L’an mil sept cens soixante
le seize decembre apres midy au
village de Flagey pardevant le notaire
Royal de la ville d’Auxonne y residant
soussigné et en presence des temoins cy apres
nommés furent presens en leurs personnes
Pierre Godin fils majeur de Claude Godin
laboureur a Flagey cy present et l’autorisant
en tant que besoin seroit pour le fait des presentes
et de feue Anne Gay d’une part.
Et Marguerite Piron fille aussy majeure de
deffunts Claude Piron agent de Monsieur le
Marquis de Laperriere, Et de Françoise Bretin
d’autre Part.
Lesquelles Parties de la prédite authorité et desavis
et consentement de leurs autres Parens cy Presens
Cette Part assemblés et cy après denommés, ont fait
et font entre elles les Traités aillances et accord de
mariage qui suivent.
Lire la suite de

source: AD21 4E20 art. 12 Me Verdelet

Au nom de Dieu amen
lan de lincarnation diceluy
courant mil sept cent trois le seiziesme du
mois de may apres midy au lieu dauxonne
pardevant le notaire royal soubsigné et en presence
des tesmoins au bas nommes ont comparus en
leurs personnes Claude Caillot laboureur a
mailly lesglise dune part.
Et Cecille Bonnion veuve de Jacques Richome
laboureur a Flegey dautre part.
Lesquels parties des advis de leurs parens et
amis pour ce assemblés ont fait et font entre
eux les traittés de mariage et choses suivantes.
Lire la suite de

source: AD21 4E21 art. 67

L’an mil sept cent trente
quatre le trente unieme jour
du mois d’octobre après midy à auxonne
en l’étude et Pardevant le Notaire Royal de ladite
ville y Residant soussigné et En presence des
temoins en Bas nommés ont comparus en
leurs personnes Nicolas Guenedey tuillier demeurant
à la Tuillerie d’athée et de son autorité Jeanne
Flaichet sa femme lesquels Solydairement
l’un pour l’autre sans division l’un d’eux seul
pour le tout, prennent et Retiennent par
amodiation pour le temps et Terme de neuf
ans qui commenceront au premier Janvier
prochain et finiront apres lesdits neuf ans finis
& Revolus de Messire François de St Belin
chevalier marquis de vaudremont Mestre de
camp de cavallerie et des armés du Roy
Seigneur d’athée et Dumagny, en qualité de
pere et ayant la garde noble de Demoiselle
Angelique Charlotte de St Belin sa fille
absent, stipulant et acceptant par Me Jean
Riel conseiller de Roy President au grenier à Sel
de Chaumont en Bassigny ayant Charge dudit
Seigneur Lire la suite de

source: AD21 4E21 art. 67 Me Lebaut

L’an mil sept cent trente quatre
le dix septieme jour du mois de
Decembre avant midy a auxonne en lestude
et pardevant le Notaire Royal de ladite ville y residant
soussigné et en presence des tesmoins en bas nommés
ont comparus en leurs personnes Claude Talmot
munier et maitre charpentier demeurant dans
les moulins de pluvet et de son autorité Claudine
Collinet sa femme principaux Reteneurs et
Antoine Gauterot marchand demeurant à
fouferans leur caution neanmoins aussy
principal lesquels solydairement l’un pour
l’autre sans divisions l’un deux seul pour le tout
prennent et Retiennent par amodiation pour
le temps et terme de neuf ans qui commenceront
au premier de janvier prochain et finiront après
lesdits neuf ans finis et Remolus du sieur Claude Nicolas
Intendant de haute et puissante Dame Dame
René minervue de Chaulley veuve de haut et puissant
seigneur Messire François Eleonor Comte de
Choiseuil et de Chevigny Marquise de Pluvaut
et autres lieux, Lire la suite de

source: 4E20 art. 21 Me Verdelet

Lan mil sept cent
trente neuf le trois novembre
avant midy au village de poncey
pardevant le notaire residant a auxonne
soubsigné et en presence des temoins enfin nommes
Ont comparus en leurs personnes Antoine Ponsot
fils mineur de feu Jacques Ponsot charon a Lamarche
et de Margueritte Bonvallot sa mere cy presente authorisante
pour le present fait ledit Antoine Ponsot son fils
dune part.
Claudine Lucot fille de feu Toussaint Lucot laboureur
a Poncey et d’Antoinette Dheuilley sa mere ycelle cy
presente et authorisante sadite fille mineure dautre
part.
Lesquelles Parties Des Avis de leurs dittes meres
parens et amis cy apres denommés et assemblé pour le
present fait ont fait et font entrelles les traités et
alliances de mariage ainsy que sensuie.
Lire la suite de

source: AD21 4E42 art. 40 Me Moniard

Au nom De Dieu
amen lan de Lincarnation
dIceluy courant mil sept cent neuf, le trantiesme
juillet avant midy a lamarche pardevant
le notaire y Residant soubsigné a comparu en sa personne
Jeanne Baudry veuve de Jean Boutevin marchand
audit lieu estant En son lit malade et neantmoins
saines de ses sens penses et Entandement Comme ils
apparu a moy ledit notaire et aux tesmoins enfins nommes
laquelle considerant quil ny a rien de sy seur que
la mort et que lheure En Est insertaine, desirant
avant que d’en estre prevenue de faire le traité
a Cause de mort qui suit Lire la suite de

source: AD21 4E42 art. 40 Me Mathieu

Au nom de dieu soit lan de grace mil
sept cent vingt neuf le vingt six de septembre
a la marche pardevant le notaire y Resident
soussigné en presence des tesmoins enfin nommés
a comparu en sa personne Jean Bonvallot
dit Gentot laboureur a Mercey dune part.
Marguerite Coppas fille majeure neantmoins
de lautorité du sieur Anthoine Coppas laboureur
a la marche et dhoneste Catherine Escofier ses
ses pere et mere dautre.
Lesquelles parties ainsy comparante tant Marguerite
Coppas de lautorité cy dessus ont traité convenu
et accordé de leur mariage ainsy que sensuit
Lire la suite de

source: AD21 4E18 art. 1 Me Ponteney

L’an mil sept cent vingt neuf
le vingt huitiesme jour du mois de novembre
apres midy au vilage d’athée, pardevant le soubsigné
notaire royal de la ville d’auxonne y residant, et en
presence des tesmoins cy apres nommés, A Comparut
en sa personne, Jean Alexandre cordonnier demeurant
audit Athée, le quel estant en son lit malade, et
neamoins seins de ses sens esprit, memoire, et entendement
Comme il à apparut aux dits notaire et tesmoins.
Considerant cependant quil n’est rien de si certain
que la mort, mais aussy rien de si incertain
que le jour et l’heure dicelle, et craignant dans
estre prevenu avent que davoir disposé du peut de
biens quil à plut à la divine providence luy donner
et se voyant dans un estat de le pouvoir faire,
yl à par ces presentes sans force ny induction de
personne, mais de sa pure franche et libre volonté,
dit declaré et dicté, quil à fait par cette
donnation à cause de mort, à Jean Noisot jardinier
demeurant au dit Athée, de tous et un chacun les
Lire la suite de

source: AD21 4E20 art. 11 Me Verdelet (1700-1702)

Au nom de Dieu amen
lan de lincarnation dIcelluy Courant mil
sept cens deux le dix septiesme
jour du mois de decembre apres midy
aux Granges dauxonne pardevant le notaire royal
residant Auxonne et en presence des tesmoins au bas
Nommés ont Comparus en leurs personnes
Philippe Mailliard fils de feu Antoine Mailliard
jardinier auxdites granges, et de Benoiste Baussey
ses pere et mere ladite Baussé presente et authorisant
sondit fils quant a ce d’une part.
Et Anthoinette Baudry veuve de Pierre Gueritet
manouvrier auxdites Granges d’autre part.
Lesquelles Partyes des advis de leurs Parens et
amis pour ce assemblés ont faits, et font entreux
les traittés de Mariage et Choses Suivantes.
Lire la suite de

source: AD21 4E20 art. 1bis Me Verdelet

Au nom de dieu amen lan mil six cent
quatre vingt un le deuxiesme jour du mois
de janvier apres midy au lie d’Auxonne en
lestude et pardevant le notaire tabellion royal et gardenotte
hereditaire deladite ville soussigné, et en presence des
tesmoins et au bas nommés, ont comparus en
leur personne Pierre Goilley fils de Jean Goilley et de
Jeanne Verretet ses pere et mere du village de
Flammerans dune part.
Michelle Regnier fille de feu Jean Regnier laboureur
audit Flammerans et de Thiennette Boudard ses pere
et mere; icelle Boudard cy presente et authorisant
quant a ce sadite fille dautre.
Lesquelles parties ainsy comparantes ont fait et
font entre eux de ladvis de leurs parents assembles
les traité du mariage et choses suivantes
Lire la suite de