source: AD21 4E21 art. 71

L’an mil sept cent cinquante quatre
le septième jour du mois de février avant midi
à Auxonne en l’étude et pardevant le notaire royal de la dite ville
y résidant soussigné et en présence des témoins en bas
nommés, ont comparus en leurs personnes Etienne Racle
fils procédant de l’autorité d’Etienne Racle manouvrier demeurant
à Mailly le Port et de Catherine Jovignot ses père et mère
iceux cy présents et autorisant leur dit fils quant à ce
d’une part,
Marguerite Maire fille procédant de l’autorité de
François Maire manouvrier demeurant à Mailly l’Eglise et de
Claudine Jovignot ses père et mère iceux cy présents et autorisant
leur dite fille aussi quant à ce d’autre part,
Lesquelles parties des autorités susdites et de l’avis de leurs
parents et amis cette part assemblés ont fait et font entre elles
le traité et accord de leur futur mariage en la forme et
manière que s’en suit,
Lire la suite de

source: AD21 4E21 art. 71

Lan mil sept cent cinquante deux le
sixieme jour du mois de mars apres midy
a Auxonne par le notaire royal de ladite ville y residant
soussigné et en presence des temoins au bas nommés a
comparu en sa personne Denis Berger voitutier par terre
demeurant en ladite ville d’Auxonne, lequel a déclaré quil
autorise par ces présentes Denis Berger son fils de son
mariage avec Louise Mussot sa premiere femme iceluy
agé d’environ quinze ans, cy present requerant et
acceptant ladite autorité pour disposer a cause de mort
des biens qui luy appartiennent en derniere volonté, ainsy
quant et au profit de qui il jugera a propos dont acte
demeure octroyé fait leu et passé audit Auxonne en la
maison et demeure dudit Berger pere rue aux Febvres
dans une chambre basse ayant son aspect sur ladite
rue en presence du sieur Jacques tourneur marchand
Lire la suite de

source: AD21 4E21 art. 71

L’an mil sept cent cinquante deux
le sixieme jour du mois d’avril avant
midy pardevant le notaire royal de la ville d’Auxonne
y residant soussigné, au village de Flagey ou je me
suis expres transporté, et en presence des temoins au bas
nommes, ont comparus en leurs personnes Denis
Grozoz fils de feu Pierre Grozoz laboureur demeurant
a St Seigne en Bache, procedant de l’autorité de Anne
Robert sa mere sy presente et autorisante sondit fils
quant a ce d’une part.
Anne Gaudin fille procedante de l’autorité de
Claude Gaudin marchand demeurant audit Flagey, et
de Anne Guay sa femme cy presente et autorisante
pareillement au fait des presentes leur ditte fille
d’autre part.
Lesquelles partyes des predittes autorités et des
avis et consentements de leurs autres parents et amis cette
part assemblés et cy apres nommes ont fait et font les
traites alliances et accords de mariage qui suivent.
Lire la suite de

source: AD21 4E21 art. 69

L’an mil sept cent quarante neuf le second
jour du mois de novembre apres midy au
village d’Astée pardevant le notaire royal de la ville
d’Auxonne y residant soussigné et en présence des temoins
au bas nommés ont comparus en leurs personnes Claude
Feburet fils de feu Jean Feburet laboureur demeurant a Mercey
paroisse de Lamarche procedant de lautorité de Jacquette Gardienet
sa mere et tutrice et de Claude Feburet laboureur demeurant audit
astée son oncle paternel et curateur cy presents et autorisants
ledit Claude feburet quant a ce d’une part.
Anne Dumay fille mineure de deffunts Antoine Dumay
aussy laboureur a Villers les Pots icelle demeurant audit Astée et de Simonne
Moniot ses pere et mere icelle procedante de lautorité du sieur François
Dumay marchand demeurant en ladite cille d’Auxonne son frere et
tuteur et Claude Dumay laboureur audit Villers les Pots frere du coté paternel
a ladite future et son curateur cy presents et lautorisant aussy quant
a ce d’autre part.
Lesquelles partyes des autorités susdites et de L’avis de leurs autres
parents et amis cette part assemblés ont fait et font entre elles
le traité et accord de leur futur mariage en la forme et maniere
que s’en suit.
Lire la suite de

source: AD21 4E21 art. 69

L’an mil sept cent quarante neuf le
huitieme jour du mois d’avril apres midy a
Auxonne et pardevant le notaire royal de ladite ville y
residant soussigné et en presence des temoins au bas
nommés, ont comparus en leurs personnes Claude Coullon veuf
ayant deja esté marié avec defunte Simonne Moniot veuve d’Antoine
Dumay ledit Coullon laboureur demeurant à Villers les Pots d’une
part.
Jacquette Malarbet fille procedante de lautorité de Jean Malarbet
laboureur demeurant aux Granges dudit Auxonne et de defunte
Françoise Perron ses pere et mere, ledit Jean Malarbet cy present et
autorisant sadite fille quant a ce d’autre part.
Lesquelles partyes de lautorité susdite et de l’avis de leurs parents et
amis cette part assemblés ont fait et font entre elles le traité et accord
de leur futur mariage en la forme et maniere qui sen suit.
Lire la suite de

source: AD21 4E21 art. 69

Lan mil sept cent quarente huit le
huitieme jour de fevrier au village
de Villers les Pots pardevant le notiare royal de la ville d’Auxonne
y residant soussigné et en presence des temoins au bas nommés
et a ce expressement appelles a comparu en sa personne François
Lerat laboureur demeurant a Villers les Pots lequel etant en
son lit malade de corps et neanmoins sein de ses sens
esprit memoire et entendement ainsy quil a aparu ausdits
notaire et temoins desirant metre la paix en sa famille
et ordre a ses affaires avant quil ayt plus a Dieu de lapeller
de la maladie dont il est allité ny ayant rien de si certain
que la mort et de si incertain quel heure dicelles, a fait et
fait son testament et ordonnance de derniere volonte
en la forme et maniere qui suit.
Lire la suite de

source: AD21 4E21 art. 69

L’an mil sept cent quarente huit le
premier jour du mois de juillet apres midy
a Auxonne en l’etude et pardevant le notaire royal
de ladite ville y residant soussigné et en presence des temoins
au bas nommés, ont comparus en leurs personnes François
Archer laboureur demeurant a Vielverge fils de feu Jacques Archer
aussy laboureur au meme lieu et procedant en tant que de besoin
de lautorité de Thennette Vyon sa mere, cy presente et autorisant
quant a ce, iceluy François Archer ayant ja esté marié avec
deffunte Françoise Ripart d’une part.
Anne Trouillard fille procedante de lautorite de Pierre
Trouillard laboureur demeurant aux Granges dudit Auxonne
et de Jeanne Robardet ses pere et mere cy present et
autorisant leurdit fille quant a ce d’autre part.
Lesquelles partyes des autorites susdites et de lavis de leurs
parents et amis cette part assemblés ont fait et font entre elles
les traité et accord de mariage en la forme et maniere que
sensuit.
Lire la suite de

source: AD21 4E21 art. 68

Lan mil sept cent quarente un le vingt
unieme jour du mois de septembre avant midy a
Auxonne en letude et pardevant le notaire royal de ladite ville y residant soussigné
et en presence des temoins en fin nommés ont comaprus en leurs
personnes Nicolas Guerité fils majeur de Claude Guerité laine
laboureur a Mailly leglise et de Pierrette Dumagny ses pere et mere
cy presents et authorisant leurdit fils quant a ce dune part.
Marguerite Briotet veuve de Renebert Foullot laboureur demeurant a
Mailly la ville d’autre part.
Lesquels partyes ont faits et font entre elles des authortés
susdittes de lavis de leurs autres parents et amis cette
part assemblés les traittés et accords de mariage en la forme
et maniere que sensuit.
Lire la suite de

source: AD21 4E21 art. 71

Lan mil sept cent cinquante deux le quatorze
novembre avant midy au village de Billey pardevant
le soussigné notaire royal de la ville d’Auxonne
et en presence des temoins en fin nommés furent
présent en leurs personnes Claude Lucot manouvrier
reisdant audit Billey fils majeur de Jacques Lucot
et d’Estiennette Fleurot ayant deja été marié dune
part.
Et Marguerite Royer fille majeure de Jacques
Royer manouvrier audit Billey et de Claudine Papeperet
dautre part.
Lesquelles parties des avis authorites et consentement
de leurs parents cy presents ont fait les traites
et accord de futur mariage a la manière suivante.
Lire la suite de

source: AD21 4E21 art. 71

L’an mil sept cent cinquante deux le
dix huitieme jour du mois de janvier avant
midy a Auxonne pardevant les notaires royaux de
ladite ville y residant soussignés ont comaprus
en leurs personnes Jean Perron fils procédant de lautorité
de Jean Perron laboureur demeurera a Lamarche, et de Jeanne
Gardiennet ses pere et mere iceux Perron et gardiennet cy
presents et autorisant leur dit fils quant a ce dune part.
Anne Milliere fille procedante de lautorite de Hugues Milliere
laboureur demeurant à Poncey et de Jeanne Laisne, iceux Milliere
et Lainé cy presents et autorisant leurditte fille quant a ce
dautre part.
Lesquelles partyes des autorités susdittes ont fait et font
entre elles le traitté et accord de leur futur mariage en la forme
et maniere que sen suit.
Lire la suite de