source: AD21 4E18 art. 02

L’an mil sept cent trente
quatre le quinziesme jour du mois
de juin avant midy au lieu d’Auxonne
en l’estude et ardevant le soussigné notaire
royal de ladite ville y residant et en presence des
tesmoins enfin nommés; Ont comparus en leurs
personnes Jean Gaudin laisné laboureur residant
a Labergement les Auxonne d’une part.
Et Jacquette Delestang veuve de François Langlois
vivant fendeur demeurant au Magny y résidante
d’autre part.
Lesquelles parties des avis, et consentement de leurs
parents et amis cy presents, assemblés ont fait et
font entre elles les traittés accord et alliance de mariage
ainsy que sensuit.
Lire la suite de

source : AD21 4E18 art. 08

Pardevant les notaires royaux de la ville d’Auxonne
y residant soussignés, ce jourd’huy trois novembre
mil sept cent cinquante, avant midy audit Auxonne, ont
comparus en leurs personnes Claude Malarbet fils majeur de Jean
Malarbet laboureur demeurant aux granges dudit Auxonne, iceluy Malarbet pere
cy present et autorisant ledit Claude Malarbet son fils pour ce fait des
presentes d’autre part.
Et Marguerite Racle fille de feu François Racle en son vivant laboureur aux dites
granges du corps de Jeanne Posnel, icelle Posnel cy presente et autorisante sa fille, pour
ce fait des presentes d’autre part.
Lesquelles parties des avis et consentement de leurs parents et amis cy presents
assemblés ont fait et font entre elles les traité, accord et alliance de mariage dont
la teneur suit.
Lire la suite de

source: AD21 4E18 art. 1

Lan mil sept cent trente le seize
jour du mois de fevrier avant midy au lieu
d’Auxonne en letude et pardevant le soussigné
notaire royal de laditte ville y residant et
en presence des tesmoins cy apres nommés
Ont comparus en leurs personnes Jean
Monin fils de Maurice Monin manouvrier
à Flammerans du corps de Françoise Lachiche
absente, a laquelle ledit Mauris Monin promet
de faire agréer, et ratifier les résentes à
touttes requisisitions luy donnant dès a present
toutte authorité requise, et necessaire pour
faire la ditte ratification en son absence
ledit Jean Monin procedant de lauthorité dudit
Maurice Monin son pere cy present d’une part.
Et Anne Tairaise Champy fille de François
Champy aussy manouvrier au meme lieu
du corps de Marie Goilley cy presents et
procedant de leurs authorités dautre part.
Lesquelles partyes des advis authorités
et consentements de leurs parens, et amis
cy presens assemblés, ont faits et font entre
elles les traittes accords, et alliance de mariage
ainsy que sen suit.
Lire la suite de