source: AD21 4E19 art. 40 Me Mourey

Pardevant les Notaires royaux de la ville
dauxonne y residant soussignés le vingt unieme
doctobre mil sept cent quarente sept apres midy ont
comparus en leurs personnes,
François Rousselet fils majeur et neanmoins
procedant de l’autorité de Jacques Rousselet vannier
demeurant audit Auxonne et d’Elizabeth Bretin ses pere
et mere cy presents d’une part.
Et Philiberte Gavignet fille mineure procedante de
l’autorité de Jacques Gavignet tixerant en toille audit
Auxonne et de Philiberte baudry ses pere et mere dautre.
Les quelles parties des avis et consentements de leurs parents
et amis cy presens assemblés ont fait et font entrelles les
traitté et convention de mariage dont la teneur suit.
Lire la suite de

source: AD21 4E42 art. 40 Me Moniard

Au nom De Dieu
amen lan de Lincarnation
dIceluy courant mil sept cent neuf, le trantiesme
juillet avant midy a lamarche pardevant
le notaire y Residant soubsigné a comparu en sa personne
Jeanne Baudry veuve de Jean Boutevin marchand
audit lieu estant En son lit malade et neantmoins
saines de ses sens penses et Entandement Comme ils
apparu a moy ledit notaire et aux tesmoins enfins nommes
laquelle considerant quil ny a rien de sy seur que
la mort et que lheure En Est insertaine, desirant
avant que d’en estre prevenue de faire le traité
a Cause de mort qui suit Lire la suite de

source: AD21 4E20 art. 11 Me Verdelet (1700-1702)

Au nom de Dieu amen
lan de lincarnation dIcelluy Courant mil
sept cens deux le dix septiesme
jour du mois de decembre apres midy
aux Granges dauxonne pardevant le notaire royal
residant Auxonne et en presence des tesmoins au bas
Nommés ont Comparus en leurs personnes
Philippe Mailliard fils de feu Antoine Mailliard
jardinier auxdites granges, et de Benoiste Baussey
ses pere et mere ladite Baussé presente et authorisant
sondit fils quant a ce d’une part.
Et Anthoinette Baudry veuve de Pierre Gueritet
manouvrier auxdites Granges d’autre part.
Lesquelles Partyes des advis de leurs Parens et
amis pour ce assemblés ont faits, et font entreux
les traittés de Mariage et Choses Suivantes.
Lire la suite de

source: AD21 4E21 art. 19 Me Bretin

Pardevant lesdits notaires royaux
de la ville d’auxonne y residant soussignés
Cejourdhuy trente un decembre mil sept cent
soixante avant midy ont Comparu en leurs
personnes les partyes cy apres Seavoir.
Pierre Nicolas fils mineur procedant de lauthorite
de Claude Nicolas manouvrier Demeurant a poncey
et de Charlotte Baudry cy presents et l’authorizant
quant a Ce d’une part.
Marcienne Milliere fille majeure procedante de
l’authorite d’hugues Milliere laboureur demeurant
a poncey et de Jeanne Laine aussy cipresent et l’authorisant
quant a ce d’autre part.
Lesquelles partyes ainsy Comparantes ont faites des
aothorités susdittes ont fait et font entrelles les traittes
et accord de leurs futurs mariage a la forme et maniere
suivante.
Lire la suite de

source: AD21 4E18 art.14 Me Serdet

L’an mil sept cent soixante trois le
dix septieme janvier apres midyn au village de
Poncey pardevant le notaire Royal de la ville
d’auxonne y residant soussigné en presence des
temoins au bas nommes a comparu en sa
personne Etienne Baudry manouvrier demeurant
a Poncey lequel etant en son lit malade et
neanmoins sain de ses sens esprit jugement
memoire et entendement ainsy quil a apparu auxdits
notaire et temoins a par les presentes fait et
dit audit notaire soussigné son testament et
ordonnance de derniere volonté ainsy que sensuit.
Lire la suite de

source: AD21 4E20 art. 123 Me Dugied

L’an mil sept cens neuf le vingt
huitiesme jour du mois de janvier apres midy
a auxonne pardevant le notaire royal y residant
soussigné et en presence des tesmoins au bas
nommés a comparu en personne Pierre Gras
fils majeur usant de ses droits fils de furent
Jean Gras vivant manouvrier et de Claudine
Peltey ses pere et mere d’une part.
Et Claudine Baudry veuve de Blaize Vigneron
huillier audit auxonne dautre part.
Lesquelles partyes des avis et consentement
de leurs parents et amys cy presents ont
traittés et accordés les conventions de mariage
qui suivent.
Lire la suite de

source: AD21 4E20 art. 243

L’an mil huit cent quatre vingt deux le cinq avril
à une heure de l’après midi.
Aux Granges d’Auxonne rue du vieux Chemin de Dole au domicile
où est décédé le vingt huit mars dernier François Baudry en son vivant
cultivateur.
A la requête de
1° Madame Jeanne Darciaux sans profession demeurant aux
Granges d’Auxonne veuve dudit sieur François Baudry.
Agissant en qualité d’ex communion en biens d’avec le dit sieur défunt son
mari aux termes de leur contrat de mariage passé devant Me Caire notaire à Auxonne le
sept avril mil huit cent trente neuf enregistré et dont l’analyse aura lieu plus bas
2° Suzanne Baudry épouse de Nicolas Vachon cultivateur
3° Claudine BAUDRY épouse de Jacques Piot cultivateur
4° Françoise dite Anne Baudry épouse de Claude SOURDAIN aussi cultivateur
mesdames Vachon, Piot et Sourdain assistés et autorisés de leurs
maris tous demeurant aux Granges d’Auxonne.
5° François Baudry majeur célibataire cultivateur demeurant au même lieu
6° Louise Baudry sans profession demeurant à Auxonne veuve de Albert
Ruffier décédé à Auxonne.
7° Pierre Baudry Rey cultivateur demeurant auxdites Granges
8° Marie Baudry sans profession demeurant au même lieu veuve de Jules Viard
9° Pierre Labarbe cultivateur demeurant aux Granges de la cour veuf de
Dame Emilie Baudry décdée audit lieu le huit janvier dernier.
Lire la suite de

source: AD21 4E21 art. 147

L’an mil huit cent soixante trois
le six avril
Pardevant Me Garnier notaire à la
résidence d’Auxonne, arrondissement de Dijon, Côte d’Or
soussigné, en présence des témoins en fin nommés et soussignés.
Ont comparus:
1. Monsieur Jean Quignolet, cultivateur
fils majeur de Claude Quignolet, aussi
cultivateur, et de Dame
Anne camp, épouse de ce dernier; Pour lesquels
les comparants demeurent au village d’Athée,
canton d’Auxonne.
Ledit Jean Quignolet agissant aux présentes
pour son compte personnel et avec agrément
de ses père et mère.
D’une part.
2. Monsieur Claude Quignolet, et Madame Anne Camp son
épouse par lui autorisée. Tous deux déjà dénommés et qualifiés
agissant aux présentes tant pour assister leur
fils qu’à raison de la dot qu’ils lui constituront
ci-après.
Encore d’une part.
3. Françoise Baudry, sans profession
fille majeure de Claude Baudry, manouvrier
et de Françoise Nicolin, son épouse, avec lesquels
la dite demoiselle demeure au village d’Athée.
La comparante agissant aux présentes
tant son compte personnel et avec l’agrément
de ses père et mère.
D’autre part.
4. Monsieur Claude Baudry, et par lui autorisé Françoise
Nicolin, son épouse tous deux déjà nommés.
Agissant aux présentes tant pour assister
mademoiselle leur fille qu’à raison de la dot
qu’ils lui constituront ci-après.
Encore d’autre part.
Lesquels avant de se représenter à la mairie d’Athée pour
faire constater le mariage projeté entre eux Monsieur Quignolet
et Mademoiselle Françoise Baudry comparants, ont été ainsi qu’il
suit réglé les conditions civiles de leur union.
Lire la suite de

source: AD21 4E21 art. 6

Lan mil sept cent dix huit le troisiesme
jour du mois de novembre avant midy a
Auxonne en lestude et pardevant le notaire royal
de ladite ville y residant soussigné et en presence des
temoins en bas nommés ont comaprus en leurs
personnes Claude Baudry fils de feu Jacques
Baudry marchand a Lamarche et de Jeanne
Bonvalot ses pere et mere icelle Bonvalot
cy presente et authorisant sondit fils d’une part.
Françoise Jorand fille procedante de l’authorité
de Claude Jorand marchand a Vielverge et de
Jeanne Bonvalot ses pere et mere cy presents et
l’authorisant aussy quant a ce d’autre part.
Lesquelles parties des authorités susdites de l’avis
de leurs autres parents et amis cette part assemblés
ont fait et dont entre elles, les traités et accords de
mariage en la forme et maniere que s’en suit.
Lire la suite de

source: AD21 4E21 art. 30

Au nom de notre
seigneur amen l’an de l’incarnation
diceluy courant mil six cent
soixante quatre le quatrieme
jour du mois de may avant midy
au lieu de la grange de Champmol
devant moy Jean Semelle notaire
tabellion royal à Auxonne ent
gardenotte héréditaire résidant audit
lieu soussigné et en la présence
des témoins cy bas nommés
ont comparus en leur personnes
Jean Cerf fils de feu jean
Cerf laboureur à Labergement et
de Claudine Bonnot Jean Cerf de
l’authorité de ladite Bonnot sa mère cy
presente et l’authorisant quant a ce
d’une part. Marguerite Baudry
fille de Claude Baudry laboureur
a ladite Grange de Champmol et de
Claudine Gavignet ses père et mère
Ladite Baudry de l’autorité de ses père
et mère cy présents et l’autorisant quant
a ce dautre,
Lesquelles parties ainsy comparentes

et de la preditte autorité ont de leur
bon grey … franche, de leur
vollonté fait et font entre elles les
traité et accord de mariage qui
suivent.
Lire la suite de