source: AD21 4E18 art. 1 Me Ponteney

L’an mil sept cent vingt neuf
le vingt huitiesme jour du mois de novembre
apres midy au vilage d’athée, pardevant le soubsigné
notaire royal de la ville d’auxonne y residant, et en
presence des tesmoins cy apres nommés, A Comparut
en sa personne, Jean Alexandre cordonnier demeurant
audit Athée, le quel estant en son lit malade, et
neamoins seins de ses sens esprit, memoire, et entendement
Comme il à apparut aux dits notaire et tesmoins.
Considerant cependant quil n’est rien de si certain
que la mort, mais aussy rien de si incertain
que le jour et l’heure dicelle, et craignant dans
estre prevenu avent que davoir disposé du peut de
biens quil à plut à la divine providence luy donner
et se voyant dans un estat de le pouvoir faire,
yl à par ces presentes sans force ny induction de
personne, mais de sa pure franche et libre volonté,
dit declaré et dicté, quil à fait par cette
donnation à cause de mort, à Jean Noisot jardinier
demeurant au dit Athée, de tous et un chacun les
Lire la suite de