source: AD21 4E19 art. 40 Me Mourey

Pardevant les Notaires royaux
de la ville dauxonne y residant soubsignés
le onzieme de septembre mil sept cent
quarente sept apres midy audit Auxonne a
comparue en sa personne Marie Ravoy veuve
de Michel Crepet en son vivant Pintre audit
Auxonne y demeurante laquelle a par les
presentes donné procuration et plein pouvoir
a Heleine Racle sa fille soeur de
Ste Claire du dehors au couvent de Ste Claire
audit Auxonne qu’elle constitue sa Procuratrice
specialle a leffet de toucher et recevoir
annuellement pendant la vie de ladite
Lire la suite de

source: AD21 4E21 art. 62 Me Valadon

En nom de notre seigneur amen lan de lincarnation
diceluy Courant mil six cent quatre vingt dix
le treiziesme jour du mois daoust au lieu d’auxonne
pardevant moy soussigne notaire royal y residant Ont
Comparus en leurs personnes Pierre Racle laboureur
a Thillenay fils majeur de Jacques Racle aussy laboureur audit
lieu du corps dAnne Rousselet dune part Et Claudine Garnier
fille de Claude Garnier pescheur a chamdotre et de
Jeanne Lory ses pere et mere Icelle Lory cy presente et
Lautorizant dautre part. Lesquelles partyes ont fait et
font entre eux les convention et alliance de mariage
a ma forme et maniere qui sen suit.
Lire la suite de

source: AD21 4E21 art. 43 Me Borvenet

Pardevant le notaire royal, Greffier des arbitrages aux Baillage
et Chrié d’auxonne y residant soussigné Cejourdhuy dix huit octobre
mil sept cent cinquante neuf avant midy ont Comparus François
Mellesson fils de deffunt Jean Mellesson manouvrier demeurant a
Champdotre et d’Anne Fardey cy presente et l’autorisant d’une part.
Marie Racle fille majeure de deffunts Claude Racle laboureur
demeurant a Tillenay et de Reine Dorey d’autre part.
Lesquelles parties de l’avis et agrement de leurs parents assemblés ont
fait le traitté de leur futur mariage en la forme suivante.
Lire la suite de

source: AD21 4E21 art. 4 Me lebeau

L’an mil sept cent quatorze le vingt cinquieme jour du
mois de feuvrier apres midy a auxonne en l’estude et
pardevant le notaire royal de ladite ville y residant soussigné
et en presence des tesmoins en bas nommés ont comparus
en leurs personnes Claude Merceret Denis Merceret
et François Merceret laboureurs à viller rotin, Gaspard
Cuillerey aussi laboureur audit villers rotin en qualité de
maris de Claudine Gautier sa femme et tant audit nom qu’en
qualité de curateur de pierre Gautier son beaufrere
actuellement au ferme du roy et pour lequel il se fait fort
Nicolas Mayeur vigneron a l’abaye dans paris en qualité
de mary de Madelaigne Gautier sa femme, Jean Claude
Penillier laboureur audit lieu de labaye dans paris aussi
en qualité de mary de Catherine Gautier sa femme
et Jean Gautier fils maieur demeurant audit villers rotin
et touts ensemble enfants et heritiers de
feue Anne Rozotte veuve de feu Humbert Merceret
laboureur audit villers rotin et d’Henriette Rozotte
veuve de Jean Gautier laboureur audit villers rotin
lesquels de leurs bon grês et volontés ont vendus, cedês
quittês, et transportês, comme par ces presentes ils vendent
cedent, quittent, transportent, et delaistent, perpetuellement

pour eux et les leurs a Simon Malarbet laboureur
a Labergement et de son authoritê Etiennette Racle sa
femme cy presents et acquerant aussi perpetuellement
pour eux et les leurs les terres et prês cy apres.
Lire la suite de

source: AD21 4E18 art. 15

Pardevant les notaires royaux de la
ville d’Auxonne y résidant soussignés cejourd’hui
dix neuf may mil sept cent soixante six avant
midy audit Auxonne ont comparu en leur
personnes Etienne Racle manouvrier demeurant
à Thillenay d’une part.
Et Agathe Chanciau veuve de Pierre Maire
manouvrier a Villers les Pots y demeurant d autre
part.
Lesquelles parties ont faits et font entrelles, les
conventions de leur mariage ainsi que suit.
Lire la suite de

source: AD21 4E21 art. 4

Lan mil sept cent onze le quinzieme
jour du mois de mars apres midy a Auxonne
pardevant le notaire royal y residant soussigné
et en presence des tesmoins en bas nommés
ont comparus en leurs personne Simon Malarbet
fils procedant, cette part de lauthorité et
vouloir, et consantement d’honnorable Claude
Malarbet, laboureur a la Bergement cy
present et lautorisant qu’ant a ce, et de
feue Marie Bonnot sa mere d’une part/
Estiennette Racle fille de feu Pierre Racle
laboureur a Tillenay du corps de Claudine
Garnier sa mere, aussy cy presente et
lauthorisant aussy qu’ant a ce d’autre part.
Et encore en presence et du consentement
d’honnorable Claude Racle, laboureur audit
Tillenay , son oncle et curateur, et de
lavis et consentement de leurs autres parens
et amis cette part assemblés, ont fait
et font entre elles les traités accord de
mariage en la forme que s’ensuit.
Lire la suite de

source: AD21 4E20 art. 119

Lan mil six cent cinquante neuf le onziesme
jour de may apres midy a Auxonne en la
ville d’auxonne et pardevant Claude Goteret notaire
tabelion royal et gardenotte hereditaire en lestude
furent present en leur personne Pierre Guichard
soldat en la garnison du bastion audit Auxonne
demeurant et Claudine Racle fille de fut Bénigne
Racle vivant laboureur a Tillenay et Jeannette
Gomion ses pere et mere icelle de lautorité
conjointement d’Antoine Racle son oncle et tuteur
et Baltazard Racle et curateur son frêre lesquelles parties
de leur bon gre et volonte ont fait et font
entre elles les promesses de mariage qui suivent
Lire la suite de

source: AD21 4E19 art. 111

Pardevant Me Pierre Gilles et son
collègue, notaires royaux à la résidence
de la ville d’Auxonne arrondissement de
Dijon, département de la Côte d’Or, soussigné.
Le vingt quatre août mil huit cent dix sept.
Furent présent Pierre Saulcier, salarié,
demeurant chez Louis Jovignot, fils,
propriétaire demeurant à Mailly l’église, village
dépendant du canton d’Auxonne, fils majeur de
feu Claude Saulcier qui était charpentier à
Mailly la ville et de Catherine Roux, cette
dernière ici présente et autorisant, au besoin, son
fils à l’effet de stipulation matrimoniale
ci-après, d’une part.
Et Catherine Racle, fille majeur de
Pierre Racle, manouvrier demeurant à Mailly-
l’église et de Marie Dumagny, cette dernière
procédante de l’autorité de son mari et tous deux
ici présent et autorisant leur fille aussi à l’effet
… stipulation matrimoniale d’autre part;
Lesquels avant de se présenter à l’Etat Civil
et à l’église pour y faire constater et bénir le
mariage accordé entre eux …, passé ce contrat
réglé la convention sur leurs droits respectifs
… qu’il suit:
Lire la suite de

source: AD21 4E21 art. 71

Lan mil sept cent cinquante trois le
vingt jour du mois de novembre avant
midy a Auxonne pardevant Le notaire royal de
lad ville y residant soussigné et en presence des temoins
aubas nommés, ont comparus enleurs personnes le sieur
Claude Amanton marchand demeurant à Villers les Pots
veuf en premieres noces de Agathe Racle et en
secondes de demoiselle Marie Drigon, dune part,
Demoiselle Marguerite Racle fille procedant de lautorité
du sieur Claude Racle marchand sellier demeurant audit
Auxonne et de demoiselle Marguerite Redon ses pere et mere
ceux cy presents et autorisants leur ditte fille quant a
ce dautre part,
Lesquelles partyes, des autorités susdittes et de
lavis de leurs parents et amis cette part assemblés
ont fait et font entre elles le traité et accord deleur
futur mariage en la forme et maniere que sen suit,
Lire la suite de

source: AD21 4E21 art. 71

L’an mil sept cent cinquante quatre
le septième jour du mois de février avant midi
à Auxonne en l’étude et pardevant le notaire royal de la dite ville
y résidant soussigné et en présence des témoins en bas
nommés, ont comparus en leurs personnes Etienne Racle
fils procédant de l’autorité d’Etienne Racle manouvrier demeurant
à Mailly le Port et de Catherine Jovignot ses père et mère
iceux cy présents et autorisant leur dit fils quant à ce
d’une part,
Marguerite Maire fille procédant de l’autorité de
François Maire manouvrier demeurant à Mailly l’Eglise et de
Claudine Jovignot ses père et mère iceux cy présents et autorisant
leur dite fille aussi quant à ce d’autre part,
Lesquelles parties des autorités susdites et de l’avis de leurs
parents et amis cette part assemblés ont fait et font entre elles
le traité et accord de leur futur mariage en la forme et
manière que s’en suit,
Lire la suite de