Tarnaux Marie Eugénie (1898-1976)

Marie Eugènie Tarnaux est née le 18 septembre 1898 à Saulnes (54), elle a un frère jumeau Evariste Henri Auguste. C’est leur père Nicolas Joseph Tarnaux, ouvrier mineur, qui a déclaré leurs naissances, on apprend aussi qu’il n’est pas marié avec Elisa Martin, leur mère.

Evariste décède l’année suivante, le 9 janvier 1899 à Saulnes (54).

Au moment de sa naissance: En 1894, Alfred Dreyfus, un capitaine alsacien de confession juive, est reconnu coupable d’espionnage. Rapidement, cette condamnation étayée par de fausses preuves devient une affaire d’Etat.1895 Les frères Lumière organisent une projection payante de cinéma. En 1900, Paris accueille pour la cinquième fois l’Exposition universelle. Celle-ci est l’occasion de montrer la puissance de la France de la Belle Epoque. (source Bescherelle – Chronologie de l’histoire de France – des origines à aujourd’hui aux Editions Hartier)

En 1902 à Longuyon (54), naïtra Juliette Augusta, qui ne vivra que quelques mois.

Le 25 mars 1903, ses parents se marient à la mairie de Longwy (54), ils légitimisent Marie Eugènie. Nicolas Joseph Tarnaux et Elisa Martin auront quatres autres enfants tous nés à Longwy (54):

  • Maurice, en 1904
  • Maria, en 1906
  • Josèphine Elise, en 1907
  • Simone Marie, en 1909

800px-mobilisation_gnrale_1914aout 1914, on placarde des affiches dans toutes les rues des communes de France, les églises font sonner leurs cloches, la mobilisation est annoncée. La guerre est déclarée à l’Allemagne.

 

 

 

 

 

 

 

Peut-être est-ce du à la guerre ou aux conditions de vie dans les mines, mais on retrouve en 1918 toute la famille de Marie Eugènie à Valence (26).

Marie Eugènie se marie pendant la guerre, le 16 mai 1918 à (26) avec  Jules Georges Frognet. Celui-ci est né à Auxonne (21) en 1894, il est le fils de Jules Frognet, jardinier et de Joséphine Faivret. Le mariage s’est déroulé à la mairie de Valence à 17h00, les parents de Jules Georges Frognet sont absent, mais ils ont signé un acte authentique.

Jules Georges et Marie Eugènie auront cinq enfants :

  • Georgette, en 1918 à Valence (26)
  • Georges, en 1920 à Herserange (54)
  • Louis Jules, en 1924 à Dijon (21)
  • Augusta Yvonne, en 1925 à Auxonne (21)
  • Robert, en 1927 à Auxonne (21)

Son mari est très gravevement malade, il a contracté le paludisme pendant la guerre. En 1927, sans que Marie Eugénie Tarnaux le sache, Jules Georges Frognet, a entrepris les démarches pour faire adopter leur fille Georgette par la Nation. On apprend que le couple est très pauvre et que Jules Georges Frognet est dans l’incapacité de pratiquer son mêtier de charretier.

Le 12 septembre 1927,  le père de Marie Eugénie décéde à Auxonne (21, il était veuf, mais j’ignore encore quand et où sa femme est décédée. Le 9 octobre de la même année, Marie Eugénie se retrouve veuve, son mari est décédé chez eux à Auxonne (21).

Marie Eugénie refera sa vie avec un italien Pietro Filietti, maçon. Ils ne sont jamais mariés, ils auront cinq enfants:

  • Simone Pierrinette, en 1928
  • Roger Louis, en 1930
  • Denise Maria, en 1933
  • Angélo Pietro Joanny, en 1934 décédé en 1935
  • Angélo, en 1940 décédé en 1941

Le 15 septembre 1942, Marie Eugénie se retrouve de nouveau veuve, Pietro Filisetti est décédé à Auxonne (21).

Marie Eugénie Tarnaux décédera le 15 décembre 1976 à Alise Sainte Reine (21), mais elle est dite domiciliée à  Dijon (21).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *